8000 chasseurs jurassiens attendent l’ouverture

La fédération départementale de chasse du Jura compte 8000 chasseurs. Toutes les classes d’âge et les catégories sociales sont concernées.

8000 chasseurs jurassiens attendent l’ouverture

C’est parti. La nouvelle saison de chasse débutera officiellement ce dimanche. Dans le département du Jura, 8000 chasseurs vont pouvoir ressortir leur matériel.

Selon Christian Lagalice, le Président de la fédération départementale de chasse du Jura, la saison 2015/2016 s’annonce « bonne ». « Les conditions météorologiques ont été extrêmement favorables depuis le printemps. Nous avons également eu une bonne reproduction de la faune sauvage » explique-t-il. Le responsable jurassien rappelle « qu’ une saison de chasse se prépare toute l’année. Ce n’est pas que le moment où l’on sort le fusil. Il y a plein de travaux différents à mener. Des actions d’observation, de comptage et de gestion ont lieu régulièrement».

Des jeunes de plus en intéressés

La fédération départementale de chasse du Jura compte 8000 chasseurs. Toutes les classes d’âge et les catégories sociales sont concernées. « De l’ouvrier, au médecin, au cadre supérieur, en passant par l’enseignant, l’agriculteur et le forestier ». Les jeunes ne sont pas en reste. « Ils sont très intéressés. D’année en année, nous avons de plus en plus de candidats au permis de chasser » explique Christian Lagalice. Tout en précisant que « les départs des chasseurs les plus âgés ne sont pas encore complètements remplacés par les nouveaux venus ». Néanmoins, le président des chasseurs du Jura est plutôt confiant. « Cette tendance devrait trouver son équilibre dans les années qui viennent » confirme-t-il.

La sécurité des pratiquants

En 15 ans, les accidents de chasse en France ont été divisés par deux. « La sécurité est une préoccupation de tous les instants. Depuis deux ans, une formation obligatoire a été mise en place dans le département. « En 2019, tous ceux qui auront à diriger une battue de grands gibiers devront avoir suivi cette formation spécifique » ajoute Christian Lagalice. Et de conclure : « il y a moins d’accidents à la chasse qu’il y en a l’été avec les noyades ou l’alpinisme en montagne ».

Christian Lagalice.
Created : jeudi 10 septembre 2015 11:13 Categories : Actualités locales | Environnement | Loisirs | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : chasse | Environnement | loisirs
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.