Les communes forestières ne veulent pas du projet gouvernemental

La Fédération nationale des communes forestières en appelle « aux élus et particulièrement aux parlementaires pour obtenir le retrait d’une mesure contraire à l’intérêt collectif »

Les communes forestières ne veulent pas du projet gouvernemental

Un projet gouvernemental inquiète les communes forestières. Selon leur fédération nationale, le Gouvernement se propose d’augmenter de 50 millions d’euros sur trois ans la contribution des collectivités au financement de l’ONF.

Pour la Fédération nationale des Communes forestières, la mise en place de ce projet « signifierait la rupture du contrat en cours  et conduirait les collectivités à demander à exercer un droit d’option sur le choix du gestionnaire de leur patrimoine forestier et qu’il soit donc mis fin au monopole de gestion accordé à l’ONF ». Pour la Fédération « Il en résulterait des conséquences désastreuses au plan de l’approvisionnement des entreprises de la filière, de l’emploi, de la gestion durable, de la préservation de l’environnement et de la biodiversité ».

La Fédération nationale des communes forestières en appelle « aux élus et particulièrement aux parlementaires pour obtenir le retrait d’une mesure contraire à l’intérêt collectif »;

L'appel des élus a été entendu puisqu'ils seront reçus jeudi prochain au ministère de l’agriculture.

 

Created : jeudi 11 septembre 2014 10:04 Categories : Actualités locales | Environnement | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | forêt | Office National des Forêts
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.