Opération sensibilisation « aux bonnes pratiques » chez les agriculteurs du Doubs

Le monde agricole s'est réuni dans une exploitation à Arc Sous Cicon.



Plein Air / Jérôme Bolard

La chambre interdépartementale d’Agriculture du Doubs et du Territoire de Belfort et la FDCUMA du Doubs organisaient, ce mardi, une journée d’information et de sensibilisation sur le traitement des effluents et leur épandage dans une exploitation agricole à Arc Sous Cicon (25).

Au cours de cette journée, les professionnels et les étudiants présents ont eu l’occasion d’assister à des démonstrations de matériels agricoles destinés à optimiser les épandages des effluents d’élevage pour limiter l’utilisation d’engrais chimiques. Aujourd’hui de nombreuses innovations existent en matière de traitement et d’épandage du lisier et du fumier.

La mise aux normes des bâtiments d’élevage, des appareils pour un meilleur brassage du lisier, des mixeurs, des pompes à lisier, des racleurs, … autant de moyens matériels qui concourent à la préservation de l’environnement. Néanmoins, ces installations représentent un coût pour les éleveurs. Les prix des appareils et des machines varient entre 15.000 et 30.000 euros pour les plus performants.

« Une valorisation réussie de ces éléments naturels, c’est moins d’achat d’engrais de synthèse et une absence de pollution du milieu » expliquent les techniciens et professionnels.

Alain Baud, technicien à la Chambre d'Agriculture du Doubs
Created : mardi 8 octobre 2013 18:45 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : agriculture | Environnement | machines
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.