Covid-19 : Le chômage partiel préserve l'emploi dans la région

Les plus fortes baisses d'effectifs sont constatées dans les zones de Saint-Claude et Belfort-Montbéliard-Héricourt.

Covid-19 : Le chômage partiel préserve l'emploi dans la région

Les effets du confinement sur l’activité économique du pays et de la région ne se sont pas fait attendre. La région Bourgogne-Franche-Comté a perdu plus de 20 000 postes au premier trimestre 2020, soit un recul de - 3,1 % par rapport au trimestre précédent (contre - 2,6 % au niveau national). L’ex-région Franche-Comté est davantage impactée (- 3,6 %) comparée à la Bourgogne (- 2,7 %). Les contrats précaires et les intérimaires ont été particulièrement touchés (- 15 740 emplois en région). La baisse est historique pour l’interim, atteignant 40,6% en Bourgogne Franche-Comté.

Dans les autres secteurs, la possibilité de mettre les salariés au chômage partiel atténue pour le moment les effets de la crise. L’emploi permanent suit la même tendance ce trimestre avec des baisses allant de - 1 % dans les services à - 0,5 % dans le commerce. Sur un an, seul le commerce ne perd pas de postes en Bourgogne-Franche-Comté. Ainsi, 19 zones d’emplois sur les 25 enregistrent une baisse de leurs effectifs dès la fin du premier trimestre 2020, dont les plus fortes pour les zones de Saint-Claude et Belfort-Montbéliard-Héricourt en Franche-Comté. La zone de Gray profite encore d’une légère augmentation de ses effectifs permanents. A Besançon, elle est stable.

Created : jeudi 30 juillet 2020 16:47 Categories : Economie | Actualités locales | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.