Choix du secteur :

Le direct

  1. Toute l'actu

Violent orage entre Nods et Valdahon

19-06-2021 à 19:06 Actualités

Merci à Raphaël pour les photos. Un gros orage s’est abattu ce samedi soir entre Nods et Valdahon. Les grêlons sont impressionnants. La preuve en images.      

Les jeux avec Plein Air

  1. De la semaine
  2. La Pompe
Pas de jeu actuellement

Soldes d'été 2020 : Une arme pour relancer la machine pour les commerçants ?

Ce mercredi marquait le grand départ des soldes d’été 2020. Prévues le 24 juin dernier, elles ont été décalées par Bruno Le Maire, ministre de l’économie, à la demande des petits commerçants. Déjà important, ce rendez-vous l’est encore plus en cette année plus que particulière.

Après de longues semaines de confinement, puis un redémarrage poussif malgré les aides étatiques, les commerçants misent gros sur ce top-départ des soldes d’été 2020. « Un rendez-vous incontournable » pour Béatrice Saillard, chargé de mission à l’association des commerçants du centre-ville de Pontarlier, qui espère profiter de l’évènement pour combler les brèches créées par la situation sanitaire du pays.

Un départ satisfaisant

3 jours après son lancement, le premier bilan est positif. Commerçants comme clients semblent contents de ces trois premières journées. De bonne augure pour le week-end à venir : « Tout dépend de l’activité de chacun, mais dans son ensemble, on est satisfaits de ce démarrage des soldes, qui étaient attendues puisqu’elles ont été repoussées de 3 semaines ». Pour rappel, le ministre de l’économie Bruno Le Maire avait, à la demande des commerçants, effectué ce report.

La crainte d'une deuxième vague

Pour autant, tous les voyants ne sont pas au vert pour les commerçants, qui craignent un rebond du virus et un re-confinement qui serait dévastateur : « On espère évidemment pas un re-confinement. Ce serait une catastrophe pour l’économie. En tout cas, on fait ce qu’il faut pour éviter cela à Pontarlier avec le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires. On appliquera bien sûr le port du masque qui sera obligatoire dès lundi dans tous les lieux clos ».