Morteau : il y a produits bio et produits bio

Rencontre avec Etienne Aria, le responsable de l'enseigne mortuacienne.

Morteau : il y a produits bio et produits bio

La pandémie du coronavirus a-t-elle un impact sur notre façon de vivre et de consommer ? Difficile d’affirmer encore quoi que ce soit. Néanmoins, il semblerait que des tendances se dessinent. Depuis le confinement, les enseignes spécialisées dans la vente de produits bio constatent l’apparition de nouveaux clients. Certes, les parts de marché n’ont pas explosé, mais une envie prégnante de consommer de manière plus raisonnée et en soutenant l’activité locale apparaît. Deux tendances qui se conjuguent complètement avec les valeurs défendues par les magasins commercialisant des produits bio. Rencontre avec Etienne Aria, le responsable du site Biocoop de Morteau.

Mr Aria rappelle tout d’abord que son enseigne est très exigeante dans la qualité des produits qu’elle propose à sa clientèle. Si la mise en application d’un cahier des charges européen a réduit certaines exigences, à Biocoop, dans un souci de sincérité et de sécurité alimentaire, on préfère se baser sur l’ancien document français, qui affirme l’usage de bonnes pratiques, permettant la délivrance de la labellisation AB, indispensable pour figurer dans les étales et autres rayons. Cette législation nationale, plus contraignante, oblige la déclinaison de mesures strictes, assurant cependant une qualité irréprochable, assurant un respect sanitaire, pour l’environnement, le bien-être et la biodiversité. Chaque producteur partenaire fait l’objet d’une attention toute particulière. Ces derniers étant visités par des responsables de l’enseigne, s’assurant ainsi de la bonne adéquation de leur méthode de travail et de production avec les valeurs et le cahier des charges de la marque.

L'interview de la rédaction
Created : vendredi 26 juin 2020 11:21 Categories : Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : commerce | économie
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.