Incendie de Planoise : Les autorités toujours autant mobilisées

Une conférence de presse s'est tenue ce vendredi matin en préfecture.

Incendie de Planoise : Les autorités toujours autant mobilisées

Ce vendredi, comme ils s’étaient engagés à le faire la semaine dernière, Joël Mathurin, le préfet du Doubs, et Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, ont fait le point sur la situation sanitaire, matérielle et l’accompagnement des victimes suite à l’incendie criminel survenu le 31 décembre dernier dans le quartier Planoise. Les différents partenaires, issus des services de l’état et municipaux, étaient également présents. Plusieurs chantiers sont en cours. Ils portent sur la qualité de l’air, la sécurité sanitaire et les enjeux environnementaux, l’aide aux victimes, qu’il s’agisse des commerçants ou des habitants, la continuité de l’activité économique et la structure endommagée par le sinistre. Globalement, même si la situation handicape grandement la population du quartier et ses professionnels, il apparaît que les conséquences matériels et sanitaires sont limitées. Néanmoins, les autorités restent prudentes. Concernant l’enquête, aucune information n’est donnée pour l’heure par le Parquet bisontin.

La qualité de l’air : Les dispositifs spécifiques mis en place par ATMO Franche-Comté et suivis par l’Agence Régionale de Santé apportent des données rassurantes, ne dépassant pas les seuils réglementaires. Néanmoins, des analyses sur la présence de particules et de polluants gazeux seront prochainement menées. Concernant l’amiante, parmi les huit points de prélèvement, aucun ne laisse apparaître la présence d’amiante dans l’air

La structure endommagée : Une équipe d’experts a été missionné. Leurs investigations permettent de conclure que « l’ouvrage a bien résisté » aux fortes chaleurs. Néanmoins, une superficie de 100 m2 environ, ainsi qu’un poteau de la structure, ont essuyé des dégâts plus importants. Ce qui va obliger à consolider l’ouvrage dans l’attente de sa réparation. L’ouverture de l’Intermarché est loin d’être d’actualité. Différentes hypothèses sont évoquées. Pour l’heure, l’implantation d’une structure provisoire, sur un lieu qu’il reste encore à définir, devrait voir le jour. Par ailleurs, les investigations se poursuivent pour les structures supérieures.

L’accompagnement économique : Les services de l’état, et notamment la Direccte, restent plus que jamais mobilisés. Un numéro de téléphone est en service pour orienter au mieux les professionnels. Il s’agit du 03.63.01.71.50. Des accompagnements individuels et collectifs sont proposés. Depuis ce matin, un dépôt de pain a ouvert. Une épicerie de quartier, proposant des produits de base, a également ouvert ses portes. Tout comme la station-service proche. Mardi prochain, une réunion est prévue avec les commerçants. La ville et le promoteur Aktya listent également les cellules commerciales vides qui pourront être mises à disposition des commerçants impactés.

Les véhicules : Les premiers véhicules ont pu sortir de l’espace incendié ce vendredi. 75 véhicules connaîtront cette issue favorable. Quarante autres, qui n’ont pas été endommagés, pourront sans doute quitter les lieux la semaine prochaine. Concernant la fourrière, les premiers véhicules devraient être également sortis à partir de la semaine prochaine. Notons que mercredi prochain, une première réunion sera organisée avec les habitants du quartier.


Created : vendredi 10 janvier 2020 14:03 Categories : Faits Divers | Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | Faits divers
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.