La Confédération Paysanne poursuit sa croisade contre les OGM

La Confédération paysanne, membre de la Coordination européenne Via Campesina, soutient l’appel à l’Union européenne et ses États membres pour que soit respectée la décision de juin 2017 et interdit définitivement tout brevet sur les organismes vivants.

La Confédération Paysanne poursuit sa croisade contre les OGM

La Confédération paysanne alerte depuis longtemps sur le risque environnemental que représente la culture de plantes génétiquement modifiées sélectionnées pour être tolérantes aux herbicides, « que celui soit le Roundup ou des ALS. L’étude OGM90+ confirme ces craintes » explique l’organisation qui poursuit : « En effet, ces chercheurs ont constaté que les croquettes utilisées pour nourrir leurs cohortes de rats contenaient toutes du glyphosate, y compris les lots produits en agriculture biologique ». Le soja composant ces croquettes a été produit en Amérique du Sud où la culture des plantes génétiquement modifiées tolérantes au Roundup est très développée.

« Si les impacts sur l’environnement et la santé animent des controverses scientifiques, le danger d’appropriation du vivant reste la raison principale de notre opposition aux OGM. La décision annulant l’interdiction de breveter les caractères des plantes et des animaux sélectionnés au sein de la biodiversité naturelle rendue le 5 décembre par l’Office européen des brevets (OEB) suite à un recours de Syngenta est en ce sens une très mauvaise nouvelle » explique la confédération paysanne.

Conclusion de l’organisation syndicale : « Encore une fois, c’est le droit des paysan-ne-s à ressemer et échanger librement les grains et plants produits dans leur ferme qui est attaqué ». 

Created : vendredi 21 décembre 2018 13:12 Categories : Economie | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.