Pontarlier : Mise en place d’un carnet de stationnement pour les professionnels

Pour les élus, il était devenu urgent de trouver une solution car les entreprises commençaient à rechigner à venir travailler en ville, tellement les contraventions pleuvaient.

Pontarlier : Mise en place d’un carnet de stationnement pour les professionnels
Betrand Guinchard. Jacques Prince.

Pour faire cesser les conflits et les rapports tendus entre les commerçants, artisans et certaines professions libérales, comme les infirmières, et la police municipale, la ville de Pontarlier a mis en place un carnet de stationnement à destination des professionnels. Les amendes de 135 euros pour s’être stationné sur le trottoir ou en double file, alors que des urgences professionnelles le nécessitaient, ne passaient plus.

Pour les élus, il était devenu urgent de trouver une solution car les entreprises commençaient à rechigner à venir travailler en ville, tellement les contraventions pleuvaient. Des mécontentements sont montés jusqu’aux élus. Certains artisans, infirmières et commerçants dénonçant parfois « le manque de discernement des policiers municipaux ». Désormais, grâce à ces tickets de stationnement, la situation devrait s’apaiser.   Le carnet mis en place donne le droit aux professionnels, sous certaines conditions bien sûr, de stationner en ville pour une durée maximale de 3 heures, sur une zone bleue ou un trottoir, afin d’y mener des travaux ou des opérations de courte durée. Sur présentation de justificatifs, les personnes concernées peuvent se procurer un carnet de vingt tickets, au prix de vingt euros, en mairie. Un carnet étant attribué à un seul véhicule.

« Nous ne tolérerons pas les abus ».

Néanmoins, Bertrand Guinchard et Jacques Prince, les deux élus pontissaliens en charge de l’économie et de la stratégie globale de sûreté, préviennent : « ils ne toléreront aucun abus ». Si tel était le cas, ils n’hésiteront pas à retirer les carnets aux sociétés qui ne joueraient pas le jeu. Pour la ville de Pontarlier, il s’agit d’une expérimentation, qui sera évaluée après plusieurs mois d’activité. En parallèle, le conseil municipal réfléchit à la mise en place d’autres concepts pour améliorer la vie quotidienne au centre-ville. La réflexion porte notamment sur l’organisation des livraisons et la création de navettes pour le transport des clients d’une zone commerciale à l’autre. Affaire à suivre.


Bertrand Guinchard.
Created : vendredi 13 novembre 2015 19:08 Categories : Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | vie locale | Ville de Pontarlier
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.