Encore une année difficile pour l'économie franc-comtoise

Le marché du travail enregistre une nouvelle dégradation. Seul l'emploi frontalier continue de progresser, à un rythme de plus en plus faible cependant.

Encore une année difficile pour l'économie franc-comtoise

L'Insee vient de publier son bilan économique régional pour l'année 2014. Il en ressort que, dans un contexte de faible croissance de l'économie française, les indicateurs de l'économie franc-comtoise restent mal orientés.

Le marché du travail enregistre une nouvelle dégradation. Seul l'emploi frontalier continue de progresser, à un rythme de plus en plus faible cependant. Dans un contexte de repli de l'activité pour de nombreux secteurs, le nombre de créations d'entreprises a diminué, sauf dans l'industrie, alors qu'il a progressé en moyenne en France Métropolitaine. Dans ce contexte, le nombre de demandeurs d'emploi atteint un niveau inédit depuis 20 ans. Toutes les tranches d'âge sont touchées. Le taux de chômage s'établit à 9,6% fin 2014, en hausse de 0,5 point par rapport à fin 2013.

La construction et le tourisme ont encore connu en 2014 une année morose.

Le nombre de logements autorisés à la construction baisse pour la quatrième année consécutive. Cette baisse concerne notamment les permis de construire de maisons individuelles (– 14,3 %). La fréquentation touristique est quant à elle en baisse dans les hôtels (– 1,7 %) et encore plus dans les campings (– 5,0 %). Le bilan de l'année 2014 est mitigé dans l'agriculture. Les rendements des cultures végétales ont pâti de la météo. En revanche la production laitière destinée aux fromages AOP a continué de progresser. On remarque également que le marché automobile franc-comtois s'est contracté avec une baisse de 2,3 % des immatriculations par rapport à l'année précédente.

Created : vendredi 29 mai 2015 12:05 Categories : Economie | Actualités locales | Social | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.