RN57 : Quelles solutions pour améliorer la circulation au sud de Pontarlier ?

Depuis 2008, il a été constaté une augmentation de 2,8% du trafic sur la RN 57 au sud de Pontarlier.

RN57 : Quelles solutions pour améliorer la circulation au sud de Pontarlier ?
Patrick Genre. Stéphane Fratacci. Annie Genevard

Ce jeudi soir, les services de l’Etat ont présenté les résultats de l’étude portant sur le franchissement du secteur sud de Pontarlier, entre Pontarlier et la Cluse-et-Mijoux. Ce travail avait été lancé après l’octroi d’une enveloppe de 300.000 euros par l’état. Ce diagnostic a permis l’inscription de de 12 millions d’euros au Contrat de plan état-région 2015 – 2020 qui vont assurer la mise en place d’actions concrètes.

Deux feux « dits intelligents » seront installés sur la bretelle de la RD437 au carrefour des rosiers et sur la RD 67b à la Cluse-et-Mijoux, à l’intersection des Verrières, d’ici la fin de l’année. Il est également évoqué la création d’une nouvelle voie de dégagement  à l’entrée de Pontarlier, qui passera par le quartier du Toulombief, et permettra un accès bis au centre-ville et un transit plus fluide pour Morteau et Les Alliés. Si elle voit le jour, cette nouvelle voie de contournement ne sera réalité qu’en 2020. « Des études urbaines très fines et détaillées devront été entreprises en concertation avec les riverains et les communes » précise d’ores et déjà Patrick Genre, le maire de Pontarlier.

Selon les services de l’état, avec cette seconde phase, la circulation sera beaucoup plus fluide et le temps de parcours amélioré de 10 minutes entre Vallorbe et Pontarlier et 9 minutes entre Oye-et-Pallet et Pontarlier. Par ailleurs, le trafic baissera inéluctablement sur l’ensemble des Shunts, grâce à l’amélioration de la RN 57. Néanmoins, comme l’ont rappelé Stéphane Fratacci ( Préfet du Doubs), Annie Genevard et Patrick Genre, ces améliorations routières doivent s’accompagner d’autres évolutions comme le développement du ferroviaire, des transports collectifs et du covoiturage.

23.000 véhicules par jour

Depuis 2008, il a été constaté une augmentation de 2,8% du trafic sur la RN 57 au sud de Pontarlier. A cet endroit, le trafic dépasse les 20.000 véhicules par jour sur une portion de moins de deux kilomètres. Entre 600 et 700 poids lourds traversent quotidiennement la capitale du Haut Doubs. Autant dire que ces flux récurrents engendrent une paralysie temporaire du réseau aux heures de pointe

Quid du contournement de Pontarlier ?

Evalué à 500 millions d’euros, le projet de contournement de Pontarlier n’est plus d’actualité. Plusieurs tracés et variantes, comprenant des tunnels, viaducs et autres aménagements, avaient été envisagés, mais les enjeux environnementaux et budgétaires ont eu raison de ces ambitions. Pour Patrick Genre, il convient de ne pas oublier également les secteurs de Jougne et de la Vrine qui posent également problème. Il n’est pas écarté que l’enveloppe de 12 millions d’euros permettra de porter une réflexion sur ces secteurs.

Patrick Genre
Created : jeudi 21 mai 2015 19:04 Categories : Transports | Economie | Actualités locales | Société | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Annie Genevard | Patrick Genre | RN57 | société | stéphane fratacci | transports
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.