Reprise d'Alstom : Le match Siemens-GE

Reprise d'Alstom : Le  match Siemens-GE

La bataille pour Alstom s'est déplacée à l'Elysée ce mardi matin. Les patrons de Siemens et de Mitsubishi ont présenté leur projet au président de la République, François Hollande, qui s'était auparavant entretenu avec les ministres Arnaud Montebourg (Economie) et Ségolène Royal (Ecologie et Energie). Ils doivent ensuite aller le défendre en fin d'après-midi devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

General Electric propose de racheter la totalité du pôle énergie d'Alstom (qui représente 70% de son chiffre d'affaires) pour 12,35 milliards d'euros. Siemens, de son côté, est prêt à ne reprendre que l'activité de turbine à gaz, pour 3,9 milliards d'euros, avec garantie de l'emploi.

Pour le reste des activités du groupe français, Mitsubishi propose trois coentreprises garantissant le maintien d'une importante présence du français dans l'énergie.: une dans les réseaux intelligents, une autre dans les turbines hydrauliques et la troisième dans les turbines à vapeur. Le tout pour 3,1 milliards d'euros, en cash.

La décision finale sera rendue par le conseil d’administration d’Alstom dans les prochains jours.

Created : mardi 17 juin 2014 14:37 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Alstom | Arnaud Montebourg | François Hollande | General Electric | Siemens
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.