Alstom se donne deux jours de réflexion avant de prendre une décision

Alstom emploie quelque 4.000 personnes en Franche-Comté.

Alstom se donne deux jours de réflexion avant de prendre une décision

Les salariés d’Alstom à Belfort restent dans l’incertitude ce lundi. François Hollande reçoit ce matin le PDG de General Electric, candidat au rachat de la branche énergie d'Alstom. Branche également convoitée par l'Allemand Siemens, alors que le groupe français s'est donné deux jours de réflexion supplémentaires au terme d’un conseil d’administration qui s’est tenu hier soir.

Dans un bref communiqué, Alstom précise qu'il "informera le marché d'ici mercredi 30 avril matin" du fruit de sa réflexion et que, "dans cette attente", la cotation du titre à la Bourse de Paris "reste suspendue"

Created : lundi 28 avril 2014 07:29 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Alstom | Belfort | économie | Franche-Comté | François Hollande | General Electric | rachat | Siemens
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.