L’Insee fait le point sur la conjoncture franc-comtoise


Au quatrième trimestre 2013, l’activité française rebondit (+ 0,3 % après - 0,1 % au trimestre précédent). Dans ce contexte, le recul de l’emploi salarié en Franche-Comté s’atténue, en particulier dans l’industrie. Dans les services marchands, l’emploi augmente grâce à l’emploi intérimaire. Le taux de chômage diminue par rapport au trimestre précédent. La construction de logements reste orientée à la baisse. Le nombre de créations classiques d’entreprises diminue de 0,4 % et les créations d’auto-entreprises demeurent à un niveau faible.

La situation contrastée de l’emploi

Au quatrième trimestre 2013, par rapport au trimestre précédent, l’emploi salarié marchand non agricole recule de 0,1 % dans la région (+ 0,1 % en France métropolitaine). Depuis le début de 2013, la baisse de l’emploi régional s’atténue progressivement. Sur un an, le recul de l’emploi en Franche-Comté reste cependant plus marqué que la moyenne métropolitaine (- 0,7 % contre - 0,2 %). Sur un an, tous les secteurs perdent des emplois, à l’exception du tertiaire marchand (+ 1,2 %) qui bénéficie de l’augmentation de l’emploi intérimaire. Dans le secteur de l’industrie, la baisse de l’emploi se poursuit (- 0,4 %) mais s’atténue par rapport au début de l’année. L’emploi dans la construction continue de diminuer fortement. Les effectifs salariés dans ce secteur enregistrent une nouvelle chute (- 1,2 %).

Au quatrième trimestre 2013, l’emploi dans l’intérim repart à la hausse (+ 3,9 %). Sur l’ensemble de l’année, sa progression atteint 14,9 %.

Le taux de chômage recule légèrement

Au quatrième trimestre 2013, le taux de chômage recule de 0,1 point dans la région et s’établit à 9,2 % (après révision de la méthode d’estimation ). En France métropolitaine, il augmente de 0,1 point et s’établit à 9,8 %. Sur un an, le taux de chômage de la région baisse de 0,2 point. Il est stable au niveau métropolitain.

La construction de logements continue de baisser

Entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2013, en cumul annuel, 3 971 mises en chantier de logements (logements commencés) ont été enregistrées. Leur nombre diminue de 4,4 % par rapport au cumul annuel au 30 septembre 2013 et demeure à des niveaux faibles. Au niveau national, le nombre de logements commencés au cours de la même période recule de 3,4 %. En cumul annuel au 31 décembre, 5 590 permis de construire ont été délivrés soit une baisse de 4,9 % par rapport au 30 septembre 2013.

Les créations d’auto-entreprises restent à un niveau bas

Au quatrième trimestre 2013, 1 768 entreprises ont été créées en Franche-Comté, dont 870 auto-entreprises. Avec un nombre inférieur de 0,4 % par rapport à celui du trimestre précédent, les créations « classiques » diminuent pour la première fois depuis fin 2012. Sur un an, elles restent cependant en progression de 13,8 %. Le nombre de créations d’auto-entreprises demeure quant à lui à un niveau bas et diminue de 27,4 % sur un an. Toutes entreprises confondues, les créations diminuent de 11,0 % en une année. À la fin du quatrième trimestre 2013, le nombre cumulé de défaillances sur un an s’élève à 1 072, soit une progression de 5,5 % par rapport au trimestre précédent. Sur la même période, au niveau national, le nombre cumulé de défaillances diminue de 0,7 %.

Created : samedi 19 avril 2014 16:04 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : conjoncture franc-comtoise | économie | INSEE
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.