68 % des entreprises industrielles créées en 2006 ont résisté à la crise

L'INSEE vient de publier une étude sur la pérennité des entreprises francs comtoises.

68 % des entreprises industrielles créées en 2006 ont résisté à la crise

Selon une nouvelle étude réalisée par l’INSEE, en Franche-Comté, 53,7 % des entreprises créées en 2006 étaient encore en activité en 2011. Le département du Jura est celui où les entreprises ont été les plus pérennes avec un taux de survie de 57 %. Malgré la crise, les entreprises industrielles sont celles qui affichent le taux de survie le plus fort au bout de cinq ans d’existence (68 %). À l’opposé, celles œuvrant dans le secteur de la construction ont souffert. Cette part est supérieure à la moyenne nationale et place la Franche-comté au 11e rang des régions.

La survie des entreprises tient principalement à deux facteurs : l’importance du capital investi –l’entreprise résiste mieux au-delà d’un capital de départ équivalent ou supérieur à 40 000€– et l’expérience professionnelle du créateur. D’autres facteurs ont aussi une influence. Les entreprises créées par des femmes ont un taux de survie moindre (52%) : bien que plus diplômée que les hommes, elles ont souvent moins d’expérience professionnelle.

Created : mardi 24 septembre 2013 20:08 Categories : Economie | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | Franche Comté | INSEE
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.