Choix du secteur :
Se connecter :
 

Actuellement, dans le Val de Morteau, un dépliant à destination des victimes de violences conjugales est diffusé.  Contrairement, aux autres années, ce support de communication a été créé par les différents partenaires concernés par ce fléau au sein du conseil intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance du Val de Morteau. Ainsi, élus, gendarmerie, travailleurs sociaux du Département, de Solidarité Femmes ou encore de l’ADDSEA, ainsi que la juriste du Centre d’Information du Droit des Femmes et des Familles ont collaboré à sa rédaction. Durant les périodes de confinement, à Morteau, comme ailleurs, les autorités ont constaté une augmentation des cas de violences intrafamiliales. D’où l’utilité d’une telle démarche.

Son objectif ? Informer les victimes et leurs proches sur les dispositifs existant afin qu’elles puissent trouver l’aide et les interlocuteurs qui sauront les guider et les conseiller pour surmonter les difficultés, les violences et les souffrances qu’elles rencontrent.  

Ce nouveau dépliant d’information est disponible auprès des administrations, des différents services médico-sociaux du territoire et sur le site internet de la Communauté de Communes du Val de Morteau et de la Ville de Morteau.

L'interview de la rédaction / Marie Bonnetn vice-présidente du CCAS de Morteau

 

Agé de 30 ans, Dilan Köse, vient de donner naissance à une plateforme entièrement dédiée à la vente de produits issus des enseignes de proximité mortuaciennes. « Achil », c’est son nom, a été lancée en juillet dernier et d’ores et déjà les commerçants et les consommateurs du val de Morteau l’ont adoptée.

Basée sur le fonctionnement du  Click & collect, qui avait séduit de nombreuses personnes durant la crise sanitaire, « Achil » est une place de marché qui permet de réaliser ses achats à distance chez ses commerçants préférés. « Une solution numérique qui facilite le processus d’achats auprès des commerçants, artisans et producteurs locaux » explique Dilan Köse, que les habitants du territoire connaissent bien puisqu’il est lui-même issu d’une famille de commerçants mortuaciens.

Comment ça marche ?

Le principe est simple et connu de tous. Les consommateurs passent leurs commandes chez l’un des commerçants partenaires, présents sur l’application. Ils récupèrent leur commande ou peuvent même se la faire livrer si ces derniers proposent ce service. Le succès est au rendez-vous. Chaque jour, Achil compte de nouveaux consommateurs et commerçants. Dilan entend développer encore son affaire. L’idée d’enrichir les services dans le Val de Morteau et de tenter l’aventure sur d’autres secteurs lui plaisent bien. Lors de cette rentrée, des jeunes en alternance viendront se former à ses côtés. « Ce projet est né à la suite du constat fait d’un manque de solutions digitales pour faire ses courses en ligne chez les commerçants, artisans et producteurs locaux » explique le jeune entrepreneur. Et de conclure : « On estime que d’ici 2025, 70% des Français feront leurs courses en ligne. Il est donc important que les professionnels entament cette transition numérique ».

Pour obtenir de plus amples informations : www.achil.com ou rendez-vous bien entendu sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram

L'interview de la rédaction / Dilan Köse

Ce vendredi 5 août, la Ville de Morteau, le Parc Naturel Régional du Doubs horloger et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) du Haut-Doubs proposeront une soirée à l’occasion de la nuit des étoiles. Il s’agit d’une initiation à l’astronomie et à la lecture de la voûte céleste.

Le rendez-vous est fixé à 21h30 sur la place de l’Hôtel de Ville pour une montée à pied au site d’observation ou à 22h, directement sur place (intersection du Chemin de la Baigne aux Oiseaux et du Chemin du Bois du Fol). Précisons que cette animation  est proposée en préambule de l’expérimentation de l’extinction partielle de l’éclairage public à Morteau

Une bonne nouvelle pour les habitants du Val de Morteau.  France Services Morteau a été choisi par la Préfecture pour l’équipement d’un dispositif supplémentaire pour la délivrance des cartes d’identité et des passeports. Il est opérationnel depuis mercredi. Grâce à ce deuxième équipement, le délai d’attente devrait être ramené à dix jours seulement.

La Ville de Morteau indique dans un communiqué de presse que toutes les personnes qui souhaitent participer  au concours des jardins, fenêtres et balcons fleuris sont les bienvenues et qu’aucune inscription préalable n’est nécessaire.

Un jury se réunira courant juillet pour parcourir toutes les rues de la ville afin de décerner les prix des plus jolis fleurissements de maisons, balcons ou jardins visibles depuis la rue.

Les lauréats seront contactés à la suite de cette visite et un prix leur sera remis.

Tout au long de ce mois de mai, la Ville de Morteau procède à la distribution de l’édition 2022 du livret « Grandir à Morteau ». A travers ce document, la cité du Haut-Doubs entend aider les parents dans leur mission. L’objectif étant de répondre à leurs interrogations et leur permettre d’anticiper au mieux leurs préoccupations. Ce livret regorge d’informations sur les actions et les services mis en place par la ville. En attendant de le recevoir, il est possible de consulter en ligne. Rendez-vous le site internet : www.ville-morteau.org

 


La Ville de Morteau prépare son prochain tournoi sportif estival. Il se déroulera le dimanche 26 juin, de 9h à 20h, à la Plaine des Sports et des Loisirs. Il est ouvert à toutes les personnes majeures, hommes et femmes, licenciés ou non d’un club sportif. Chaque équipe devra présenter une liste qui comportera de 6 à 8 joueurs, dont une féminine au minimum.

Les équipes s’affronteront dans quatre disciplines : basket ball, bubble bump, football, beach volley et tir à l’arc. Le tournoi sera annulé en cas de pluie ou météo incertaine.

Le règlement du tournoi et la fiche d’inscription sont disponibles sur le site internet de la ville de Morteau : www.morteau.org . Prix de l’inscription : 5 euros par joueur. La clôture des inscriptions est fixée au 15 juin.

Ce jeudi 5 mai, la Ville de Morteau inaugure sa maison des soignants. Il s’agit  de la deuxième structure avec ce concept fort en région Bourgogne Franche-Comté. Son principe est simple, mais répond aux attentes des professionnels ou futurs professionnels et du territoire. Cette maison n’a pas vocation d’accueillir des patients, mais des soignants. Il leur est ainsi proposer un lieu d’hébergement et des conditions de vie des plus agréables pour les aider à s’installer sur ce secteur du Haut-Doubs et venir compléter l’offre de soins et les maisons de santé locales. Les loyers pratiqués sont intéressants et assurent à ces internes en médecine et autres stagiaires un précieux point à terre.

Cédric Bole, le Maire de Morteau, le reconnaît, « cette démarche répond complètement aux enjeux du Val de Morteau dans le domaine de la santé et de l’organisation des soins ». Eloigné des grands pôles universitaires de médecine, ce secteur géographique doit innover pour mieux envisager l’avenir. « Près de 60% de nos médecins ont fait valoir leur droit à la retraite entre 2019 et 2022. Face à ce constat, nous avons souhaité réagir et rendre attractif notre territoire » précise l’édile.

maison soignant morteau 2

Une initiative payante

Ce projet porte les fruits attendus. « A ce jour, sur les cinq espaces créés, trois seront prochainement occupés » se félicite le maire de Morteau. La question du logement est un véritable problème, qui touche aussi ce secteur d’activité. Au total, la maison des soignants de Morteau, située non loin de l’hôpital de proximité,  se décline en trois chambres individuelles,  avec sanitaires et des espaces communs,  et deux studios d’environ 30 m2 chacun.

maison soignant morteau

L'interview de la rédaction / Cédric Bole, Maire de Morteau


Les Journées de l'industrie se dérouleront les 19 et 20 mai prochains à l'Escale à Morteau de 9h à 17h. Organisées par la Communauté de Communes du Val de Morteau avec le soutien de la région Bourgogne-Franche Comté, ces journées servent à promouvoir les savoir-faire locaux et développer l'attractivité des métiers de l'industrie sur le territoire. Différentes actions sont prévues afin de faire découvrir des métiers, des entreprises et des formations à travers un parcours piétons.

En ce début de printemps, la Ville de Morteau vient de lancer son application « Imagina ». Elle vous permet d’accéder en un clic à l’agenda des manifestations, à l’actualité de la Ville, aux démarches en ligne, au plan interactif, à la culture et aux loisirs, aux informations sur les transports et à un lien vers l’application de signalement de dysfonctionnement ou d’incivilité Impli’cité…

Par ailleurs, un système de balises bluetooth installées sur les bâtiments indiquent les lieux remarquables et d’intérêt de la cité du Haut-Doubs, permettant ainsi de déclencher votre smartphone  à l’approche de ces lieux pour en révéler tous les secrets.

Enfin, l’application permet à ses utilisateurs de répondre à des sondages et poser des questions à tout moment. Pour bénéficier de tous ces services, téléchargez Imagina, choisissez « rejoindre » et tapez « Morteau ».