Finale consolante de Coupe Sandoz U 18 / Levier – Frasne : « C’est l’équipe la plus combative qui l’emportera »

Created lundi 10 juin 2013 12:08

Ce samedi après midi, les U18 de Levier affronteront ceux de Frasne pour le compte de la finale consolante de la Coupe Sandoz. 

A Levier, on prend ce match très au sérieux. D’autant plus que lors du championnat automnal, la montée en élite printemps s’était jouée d’un rien entre les deux formations. Une victoire 3 buts à 2 du collectif d’Eric Sala sur l’équipe de Benjamin Paget avait permis au premier de devancer le second. 

«  Un derby qu’on ne doit pas perdre »

Le cadre est fixé. Le week end  prochain, à Mamirolle, deux groupes de jeunes footballeurs, qui se connaissent très bien pour fréquenter le même lycée pontissalien, s’affronteront. « On aurait aimé rencontrer un autre club. Beaucoup de nos copains composent l’équipe de Frasne. En même temps, c’est un véritable challenge qui nous attend. On n’a pas le droit de perdre contre eux. En plus, on sait très bien qu’eux aussi sont dans cette même logique » explique Kevin Guyot. Son collègue Benjamin Sala entend bien s’imposer et ne pas perdre cette coupe, qui rappellera à cette bande de copains, le bon souvenir de l’année 2009, où le groupe avait remporté la Coupe Titi Pourchet. Pour Benjamin, le match sera âprement disputé. Seule l’équipe qui se montrera la plus combative pourra espérer s’imposer. « On sait très bien qu’une finale se joue à rien. Tout se joue dans les têtes. Il faut avoir l’envie de gagner ». Et de compléter « On travaille cet état d’esprit depuis plusieurs semaines.  On consolide le groupe à l’entraînement. On veut vraiment la gagner ». 

Le groupe de LR3 

Depuis le début de saison mais surtout depuis la deuxième partie de championnat, les plus âgés  de ce groupe participent aux entraînements des seniors. Pour Eric Sala « C’est un plus indéniable dans la préparation, la formation et la progression » de ses petits protégés. « Certains d’entre eux ont même eu quelques minutes de jeu en équipe première » raconte Julien Roche, le coach de l’équipe de LR3. Et de préciser « Ils sont là pour s’aguerrir et pour prendre de la puissance. On fait néanmoins attention aux charges de travail pour ne pas les griller ». 

Ce match de finale consolante de Coupe Sandoz s’annonce passionnant. Que le meilleur gagne.  

Julien Roche. Eric Sala. Kévin Guoyt. Benjamin Sala
Categories : Sport | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.