Affaire Mia : Un homme très « discret et bizarre » interpellé à Amancey

Ce vendredi, en fin d'après-midi, les gendarmes ont fouillé la maison et mené les investigations qui s'imposent.

Affaire Mia : Un homme très « discret et bizarre » interpellé à Amancey

C’est une affaire qui fait grand bruit . Vendredi après-midi, entre 18h et 22h30 environ, à Amancey, la rue des Rosiers a été fermée par les forces de gendarmerie. Une dizaine de militaires sont intervenus pour interpeller un homme de 43 ans, soupçonné d’être impliqué dans la disparition de la petite Mia dans les Vosges. Ce dernier, surnommé Bouga,  a d'ailleurs reconnu avoir participé à la préparation de l'enlèvement de l'enfant. Bouga, en contact avec la mère, aurait mobilisé une équipe pour soustraire l'enfant. 

Les riverains évoquent une famille très discrète, composée de deux adultes et d’un enfant. Le Maire de la commune et des villageois disent « ne pas connaître cet homme ». L’un d’entre eux, évoque néanmoins la présence de visiteurs complètement inconnus, deux femmes et une petite fille, il y a trois semaines environ au village, et la cave du domicile régulièrement allumée tard le soir. Cette famille est arrivée en décembre dernier à Amancey. Elle louait cette maison, située dans un quartier paisible, à la fin de cette commune de 750 âmes, où vivent de nombreux retraités.

Un village en émoi

Philippe Marechal, le maire de la commune, a été informé le jour de l’opération de cette intervention au village. Une information émanant du commandant de gendarmerie de la brigade d’Amancey, qui a évoqué « une opération liée à une importante affaire nationale ». « On a du mal à imaginer que cette affaire d’ampleur nationale a des ramifications dans notre village » indique Mr Marechal. Une voisine ne cache pas « ses peurs ». « On n’est pas tranquille. J’ai peur des représailles si je vous parle » indique-t-elle. Et de poursuivre : « Depuis qu’ils ont emménagé, ils vivent avec les volets presque fermés. On ne les voit jamais. Ca ne bouge pas ». Et de conclure : « on avait l’impression qu’il était traqué. Un jour, il s’est allongé sur sa terrasse et nous ne le sentions pas très à l’aise. Il donnait l’impression d’être constamment sur le qui-vive ».

Un cinquième homme interpellé

Ce vendredi, en fin d'après-midi, les gendarmes ont fouillé la maison et mené les investigations qui s'imposent. Ce néo-amancéen est le cinquième homme interpellé dans l’affaire de la petite Mia. Il a été présenté à un juge d'instruction  ce dimanche avec les quatre autres suspects interpellés mercredi et jeudi à Paris et en région parisienne. L’enfant et sa mère ont été retrouvés ce dimanche à Sainte-Croix, en Suisse voisine. Elles se trouvaient dans un squat dans cette commune helvète, non loin de la frontière. L'enfant de 8 ans est en "bonne santé". Elle doit être remise à sa grand-mère, qui en avait la garde.

Ph. Marechal (Maire d'Amancey). Une voisine
Created : dimanche 18 avril 2021 14:57 Categories : Actualités | Faits Divers | Actualités locales | Justice Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.