L'Université Bourgogne-Franche-Comté "sort de sa crise d'adolescence"

"La crise d'adolescence du système est terminée"

L'Université Bourgogne-Franche-Comté
Dominique Grevey, président de l'UBFC

Dominique Grevey, nouveau président de l’Université Bourgogne-Franche-Comté (UBFC) et sa nouvelle équipe tenaient un point presse mercredi matin, afin d’évoquer les points stratégiques en termes d’enjeux pour l’enseignement supérieur et la recherche sur le territoire. Les discordes entre les établissements de Bourgogne et de Franche-Comté semblent être de l'histoire ancienne si l'on en croit les paroles fédératrices de Dominique Grevey, qui a tenu à saluer cette nouvelle cohésion qui prend peu à peu place.

Exister au niveau national et international

D’après Dominique Grevey, tout le monde a désormais trouvé sa place au sein de l’UBFC. « La crise d'adolescence du système est terminée. La première gouvernance a essuyé les plaintes, les personnes n'ont pas réussi à tomber d'accord sur un consensus. On entre à l'âge adulte désormais » souligne le nouveau président de l’UBFC. Maintenant, l’objectif de la nouvelle équipe en place est de faire rayonner ce site, d’améliorer son attractivité. Et selon Dominique Grevey, "si l'on veut briller à l'international, il faut améliorer son ancrage territorial. Nous devons essayer de faire masse pour exister au niveau national et international", précise-t-il.

La labellisation du projet ISITE

Pour le nouveau président de l’UBFC, 2021 sera une année importante, notamment pour réussir la labéllisation du projet ISITE avec ses trois axes : les matériaux avancés et les systèmes intelligents pour la société, la transition socio-écologique et la santé, avec les "soins intégrés et individualisés". Il a pour ambition de créer un cadre international attirant les étudiants et les chercheurs du monde entier. Le projet vise aussi à plus d'échanges internationaux pour ouvrir des opportunités d'emplois. L’ISITE favorise la mobilité des étudiants, en leur permettant d'effectuer des recherches dans des laboratoires internationaux. En avril prochain, un jury international devrait se prononcer, et un financement pourrait ensuite être accordé à l'université.


Created : vendredi 12 février 2021 17:33 Categories : Actualités locales | Education | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | Bourgogne | étudiants | Université | Université de Franche Comté
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.