"Oui", Jonathann Daval affirme toujours son implication dans le meurtre d'Alexia

L'interrogatoire approfondi de Jonathann Daval se tiendra mercredi


Aujourd'hui s'est ouvert la procès de Jonathann Daval devant la cour d'Assises de Vesoul. L'informaticien de 36 ans aurait volontairement donné la mort à sa conjointe Alexia Fouillot épouse Daval, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à Gray, en Haute-Saône. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

 

Incarcéré depuis le 30 janvier 2018 à la maison d'arrêt de Dijon, Jonathann Daval n'a jusqu'à présent jamais eu l'occasion de s'exprimer en public, après avoir avoué les faits. Matthieu Husson, le président de la cour d'Assises de Haute-Saône et du Territoire de Belfort, met en garde Jonathann Daval de l'ampleur de son procès. Il lui assure que malgré ce fort rententissement médiatique, il ne doit pas être jugé différement, et qu'il bénéficiera d'un procès équitable et impartiale. Le président d'audience lui conseille "d'oublier tout ça, de regarder les juges, la cour, et les jurés. Que ce seront eux qui le jugeront, pas les personnes présentes dans la salle". 

Il lui pose ensuite une seule question, "introductive et pas piégeuse". « Quelle est votre position aujourd’hui ? Reconnaissez-vous toujours être le seul impliqué dans le meurtre de votre épouse ? »

Jonathann Daval retire son masque. Il répond d’une voix fébrile : « Oui ». 

 

Ce seront les seuls mots de l'accusé, avant son interrogatoire approfondi, qui se tiendra mercredi.

Created : lundi 16 novembre 2020 11:42 Categories : Faits Divers | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : affaire daval | alexia daval | cour d'assises | jonathann daval | Vesoul
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.