Covid-19 : Des étudiants responsables à Besançon

Loin du cliché « tous irresponsables et personnels » que l’on veut leur faire porter.

Covid-19 : Des étudiants responsables à Besançon

Pour la troisième fois depuis la rentrée universitaire, des tests de dépistage au Covid-19 sont organisés ce jeudi au campus de la Bouloie à Besançon. Le 13 octobre dernier, 66 personnels et étudiants avaient fait le déplacement au restaurant universitaire Lumière pour se faire tester. Ce jeudi, de nouveaux tests et consultations étaient proposés.

A quelques jours des premières vacances universitaires de la saison, les jeunes répondent présents. C’est dans une démarche totalement altruiste qu’ils y participent. Certains ont conditionné leur retour en famille au résultat obtenu. « L’opération du 13 octobre permettait de faire un point d’étape après un mois de rentrée, celle d’aujourd’hui permet, juste avant les départs en vacances, de rassurer les étudiants et qu’ils sachent quelle conduite à tenir avec leur famille » explique Estelle Nilsson, directrice de cabinet du Crous de Bourgogne Franche-Comté. Mme Nilsson ne ressent pas de l’inquiétude chez les jeunes par rapport à ce virus, « mais une grande responsabilité et un réflexe citoyen» pour un grand nombre d’entre eux. Loin du cliché « tous irresponsables et personnels » que l’on veut leur faire porter.

Elodie est venue avec un groupe d’amies. Pour cette étudiante, pas question de mettre la vie de ses proches en danger. « J’ai des personnes à risques dans ma famille. Le fait de me faire dépister me permet de savoir si je peux rentrer ou pas » explique-t-elle. Elodie reconnaît que tous les étudiants ne réagissent pas de la même manière, mais elle insiste sur le fait « que supporter un coton tige dans le nez n’a rien à voir avec les conséquences de la diffusion du virus chez les personnes les plus vulnérables ». La jeune femme applique également très au sérieux les mesures barrières. Pas question de suspendre provisoirement ses études ou de contaminer les autres. « C’est un geste citoyen » conclut-elle simplement.

Estelle Nilsson, directrice de cabinet du Crous de Bourgogne Franche-Comté. Elodie, une étudiante
Created : jeudi 22 octobre 2020 12:34 Categories : Actualités locales | Education | Santé | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : coronavirus | covid-19 | education | Jeunesse | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.