Anne Vignot remet au goût du jour les "Tickets Loisirs Vacances"

"Offrir des activités aux habitants et à la jeunesse"

Anne Vignot remet au goût du jour les
Anne Vignot, maire de Besançon, et Abdel Ghezali, 1er adjoint en charge des sports

Ce mercredi 10 septembre, Anne Vignot et son équipe tenaient une conférence de presse devant la maison de quartier de Montrapon, pour rappeler l’existence du dispositif « Ticket Loisirs » à destination des familles à faibles revenus. Ces tickets permettent de faciliter l’accès aux loisirs, aux activités sportives et aux départs en vacances, ainsi qu’à la formation aux métiers de l’animation.

Un dispositif qui existe depuis 2009

Le dispositif « Tickets Loisirs Vacances » a été mis en œuvre par la ville de Besançon en 2009, dans l’objectif de répondre aux besoins des familles et des jeunes en matière d’accès aux loisirs et aux vacances. « Une sorte de pouvoir d’achat des familles » selon Anne Vignot, l’édile de Besançon. Aujourd’hui, l’impact de la COVID-19 dégrade énormément la situation des familles, et ces tickets doivent les « accompagner dans cette crise sociale » affirme la maire de Besançon. « Ce dispositif est d’autant plus important aujourd’hui avec la crise que nous sommes en train d’affronter. L’objectif est d’aller encore plus loin et d’être plus pertinent ».

Comment obtenir ce « Ticket Loisirs » ?

Ces tickets sont réservés aux personnes domiciliées à Besançon, et leur attribution est indexée sur le quotient familial CAF des familles. Par ce biais, Anne Vignot souhaite que tout enfant qui profite de ce dispositif puisse s’épanouir pleinement en l’utilisant. « Le prix de la licence ne doit pas être un frein » déclare l’édile de Besançon, « 20 à 120€ seront déduits en fonction des revenus des familles ». Aucun sport ne sera exclu, tant qu’il sera affilié à une fédération par le biais de l’office municipale des sports, d’après Abdel Ghezali, 1er adjoint en charge des sports et des équipements sportifs. Au-delà de l’aspect financier, l’équipe d’Anne Vignot tient à renforcer le lien social entre les familles et le monde associatif. « Il ne doit plus y avoir de barrières » conclut-elle. « On se doit d’offrir des activités aux habitants et à la jeunesse ». Rappelons que la ville de Besançon c’est 120 clubs sportifs, 25.000 licenciés et 1200 associations.


Created : jeudi 10 septembre 2020 16:29 Categories : Sport | Culture | Loisirs | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Anne Vignot | loisirs | Sport | vacances
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.