Eté 2020 : le tourisme fluvial à ses adeptes

En 2019, près de 2 000 passages pour la Petite Saône et près de 1 000 passages sur le canal du Rhône au Rhin ont été enregistrés jusqu’à Besançon.

Eté 2020 : le tourisme fluvial à ses adeptes

C’est une activité touristique qui connaît un certain écho en cet été 2020, marqué par la crise du coronavirus. Le tourisme fluvial a ses adeptes en Franche-Comté. Il présente de nombreux atouts, en alliant proximité, évasions et séjours insolites, tout en permettant le respect des consignes sanitaires.

La petite Saône et le canal du Rhône au Rhin, qui traversent notre région, sont des destinations privilégiées et très fréquentées. Soit plus de 300 kilomètres de voies navigables sur l’est de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

En 2019, près de 2 000 passages pour la Petite Saône et près de 1 000 passages sur le canal du Rhône au Rhin ont été enregistrés jusqu’à Besançon. Les retombées économiques de cette activité touristique sont significatives : on les estime à plus de 11 millions d’euros sur les territoires irrigués par ces réseaux.

Created : lundi 10 août 2020 17:12 Categories : Economie | Actualités locales | Tourisme | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | tourisme
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.