Quelles seront les premières mesures prises au conseil municipal mercredi ?

La maire de Besançon Anne Vignot parle des mesures qui seront discutées lors du conseil municipal mercredi soir.

Quelles seront les premières mesures prises au conseil municipal mercredi ?

Ce lundi, la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot présentait, lors d’une conférence de presse, les différents sujets qui seront évoqués ce mercredi lors du conseil municipal. Parmi les priorités annoncées, le rebond économique sonne comme l’élément central de la politique d’urgence menée par la nouvelle municipalité en place.

Accompagnée de son adjoint aux finances Anthony Poulin, Anne Vignot a dans un premier temps fait les comptes. Les rentrées sont logiquement en baisse depuis le confinement : « On a trois millions de recettes habituelles que nous n’avons pas encaissé de par la réduction d’activités (piscine, patinoire, musées, etc…) », tandis que les collectivités ont dû augmenter leurs dépenses pour diverses opérations comme l’achat de matériel de protection ou l’exonération des terrasses pour les commerçants du centre ville. Par ailleurs, ces exonérations se poursuivront jusqu’au 30 septembre grâce en parti à la bonne communication entre la ville et le collectif BBRBU.

Des fonds débloqués

La maire entrante a également fait part du déblocage de plusieurs fonds. 210 000 €  seront attribués au budget salarial des périscolaires. 600 000 € seront liés à la restauration scolaire. Enfin, la somme la plus conséquente sera à l’actif de la rénovation de bâtiments, crèches, ou gymnases. Pour ce projet, 2,7 millions d’euros seront débloqués. Pour autant, les nouveaux élus en place n’ont pas fait de folies. Le budget alloué à ces derniers ne bougera pas comparé au budget mis à disposition des précédents mandataires. Les seuls mouvement seront intérieurs et viseront à rééquilibrer les parts des élus avec diverses majoration et minorations.

Prévoir le pire

Dernière priorité annoncée, la prévision de la situation sanitaire. La maire et les élus souhaitent travailler dès à présent sur des solutions de secours en cas de rebond de la crise sanitaire. Une tâche ardue pour la municipalité, surtout en termes d’éducation, où la maire a indiqué que 400 sites d’accueil pour les enfants devront être trouvés en cas de rebond de la COVID-19 : « On y travaille. Il pourrait y avoir des mesures très fortes sur la rentrée des classes. On travaille également sur l’accompagnement des associations culturelles car si rebond il y a, de nouvelles mesures seront prises, et il est nécessaire qu’on soit prêt à les accompagner en cas de nouvelle période difficile ».

Created : lundi 13 juillet 2020 17:54 Categories : Politique | Economie | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Anne Vignot | crise économique | crise sanitaire
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.