Darmanin / Dupont Moretti : « Le gouvernement de la honte »

Toutes et tous demandent le départ des deux hommes.



Ce vendredi soir, à Besançon, environ 200 personnes se sont rassemblées sur l’esplanade des droits de l’homme, à l’appel de l’association « Solidarité Femmes », pour dénoncer les nominations au gouvernement de Gérald Darmanin, en tant que ministre de l’Intérieur, et Eric Dupont Moretti, comme Garde des Sceaux.

Rappelons que Gérald Darmanin est accusé de viol. Mi-juin, trois ans après la plainte le visant, la cour d’appel de Paris a ordonné la reprise des investigations. Sa nomination à Beauvau ne passe pas. Quant à l’ancien ténor du barreau, on lui reproche ses positions hostiles au mouvement #MeToo. A Besançon, c’est en chanson, en scandant toutes sortes de slogans et en brandissant de nombreuses pancartes que l’on a exprimé sa colère et son incompréhension. « Le remaniement de la honte », « Chez qui porter plainte, quand un agresseur vient de l’Intérieur » , « un violeur pour l’Intérieur. Un complice pour la justice » pouvait-on lire sur les pancartes.

Toutes et tous demandent le départ des deux hommes. Certains espèrent que Gérald Darmanin aura « la décence » de démissionner. Tant dis que d’autres demandent sa « mise en détention ». Ce vendredi, plusieurs rassemblements féministes se sont tenus partout en France.


Youtube : Created : vendredi 10 juillet 2020 21:16 Categories : Actualités locales | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.