Ludovic Fagaut : "Je serai le maire de la sécurité"

Ludovic Fagaut (LR), parle de ses projets pour renforcer la sécurité à Besançon

Ludovic Fagaut :

Mardi, le candidat Les Républicains Ludovic Fagaut s’est exprimé lors d’une conférence de presse sur la question de la sécurité. Le conseiller municipal a fait de cette thématique son véritable fer de lance tout au long de sa campagne. Un enjeu d’autant plus important que la ville, et plus particulièrement Planoise, s’est tristement rendu célèbre ces dernières semaines pour des faits divers majeurs autour du trafic de stupéfiants.

Ludovic Fagaut s’est montré très clair sur ses intentions sécuritaires. De la petite incivilité au grand banditisme, le candidat récemment soutenu par François Baroin souhaite une tolérance zéro, pour « redonner aux bisontins le respect qu’ils méritent » dans une ville de Besançon « qui n’est aujourd’hui plus sous contrôle ». Pour cela, le candidat investi par Les Républicains souhaite mettre en place des mesures de responsabilisation : « Tu dégrades, tu payes. Si tu ne peux pas, tu dégrades, tu répares. Des amendes de classe 3 ou 4 seront notamment mises en place ».

"Passer de 50 à 100 policier municipaux"

Pour encadrer tout cela, une unité de lutte contre les incivilités serait créée au sein de la police municipale en cas d’élection de Ludovic Fagaut. Le conseiller départemental souhaite, d’ici 2026, doubler le nombre de policiers municipaux et rediriger leurs champs d’action, notamment pour permettre aux policier nationaux de se concentrer sur des affaires de banditisme plus graves que des faits de tapage nocturne ou d’ivresse sur la voie publique.

Ré-insérer en éduquant

Outre les mesures répressives, le candidat à la mairie prévoie également des mesures plus réhabilitatives. Parmi elles, Ludovic Fagaut souhaite augmenter le nombre de médiateurs urbains, créer une maison des enfants et des parents pour permettre de mieux les accompagner, ou encore créer une école de la deuxième chance, pour aider les jeunes entre 16 et 25 ans en décrochage scolaire à se réorienter, et à trouver un métier et une voie à suivre. Enfin, Ludovic Fagaut souhaite la mise en place d’une école supplémentaire à Planoise, afin de réduire le nombre d’enfants par classe et par école, et ainsi garantir un meilleur suivi pédagogique.

Interview de la rédaction
Created : mercredi 24 juin 2020 17:00 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : élections municipales | Faits divers | Les Républicains | Ludovic Fagaut | sécurité
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.