Interpellations à Planoise : le rapport du procureur

Au total, 30 personnes ont été interpellées en deux vagues espacées de 3 mois

Interpellations à Planoise : le rapport du procureur

Lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi 19 juin, le procureur Étienne Manteaux, le commandant Millet, et Michel Klein (Directeur départemental de la police nationale) ont dévoilé en détail les opérations de police menées lundi dernier dans le quartier de Planoise. Au total,15 individus, dont 3 mineurs et 2 mères de famille, ont été interpellés en commission rogatoire, suite aux coups de feu et autres trafics de stupéfiants s’intensifiant ces dernières semaines.

Une deuxième vague d’interpellations après celle de mars dernier qui porte le total à une trentaine. La totalité des individus ont été mis en examen, 13 sont actuellement en détention provisoire, les autres sont placés sous contrôle judiciaire. Ces deux vagues d’interpellations visaient selon le procureur les deux « équipes » de trafiquants les plus visibles à Planoise et les plus engagés dans la conquête de territoire, cause des violences grandissantes des derniers mois. La grande majorité des interpellés sont des jeunes adultes entre 18 et 25 ans.

Tôt ou tard…

Lors des interpellations menées ce lundi, des armes, de l’argent liquide, et des stupéfiants ont été retrouvés lors des différentes perquisitions. Malheureusement, aucun des donneurs d’ordre n’a été retrouvé. Une question de temps pour le procureur : « La justice lente est parfois un problème. C’est aussi parfois une force. Une semaine ou plusieurs mois, nous les retrouverons », qui se veut confiant pour les mois à venir grâce aux nombreux éléments à charge présents dans les dossiers.

En lien avec d’autres affaires récentes ?

Un dossier qui pourrait être en lien avec d’autres affaires. Les dernières mises en examen s’ajoutent en effet aux 7 autres liées à l’incendie de la fourrière de Planoise en décembre dernier. Concernant l’assassinat du 8 mars dernier, aucune interpellation n’a été effectuée, même si Étienne Manteaux estime « possible, voire très probable qu’il y ait des liens entre les deux affaires ».

Etienne Manteaux, Procureur de la République de Besançon
Created : vendredi 19 juin 2020 18:06 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : planoise | police nationale | procureur | stupéfiants | trafic
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.