Nature : Les professionnels doivent composer avec Dame Météo

Le décalage entre les saisons peut aller jusqu’à un mois.

Nature : Les professionnels doivent composer avec Dame Météo

Il n’y a plus de saison ma pauvre dame. Et ce n’est pas Vincent Duchesne, le patron des pépinières éponymes qui nous contredira. Les aléas climatiques compliquent grandement le travail de ces professionnels. L’attention est quotidienne. L’anticipation est de mise. L’évolution des végétaux fait l’objet de toutes les attentions. Le risque premier est de voir la sève repartir, monter dans les plantes et s’arrêter brutalement lorsque le froid se manifeste. Le décalage entre les saisons peut aller jusqu’à un mois. Ne dit-on pas dans nos région, qu’il faut attendre les Saints de Glace, en mai, pour s’assurer que l’hiver a vraiment dit son dernier mot.

Le patron le constate chaque année, avec le réchauffement climatique, l’éclosion des plantes s’effectue de plus en plus tôt, avec le risque, surtout dans nos contrées, que le gel vienne perturber cette croissance précoce. Ce qui arrive malheureusement trop régulièrement. D’ailleurs, en ce milieu d’hiver, les premiers bourgeons apparaissent déjà. Ce qui inquiètent les professionnels, c’est avant tout la récurrence de ces hivers doux. Ce qui était exceptionnel jadis, ne l’est plus aujourd’hui.

Suite à ce constat, les techniques et les choix des culture évoluent. On voit par exemple apparaître des essences qui avaient disparu de nos contrées. Cet été, les épicéas et autres conifères ont subi de plein fouet la sécheresse, les fortes chaleurs et le manque d’eau. Pour l’heure, la terre dort. Il faut encore attendre deux mois avant de ressortir les râteaux, pelles et autres outils indispensables pour le jardinage, qui connaît un engouement grandissant chez les Français.

Vincent Duchesne
Created : jeudi 30 janvier 2020 20:23 Categories : Actualités locales | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement | météo
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.