Intrusion à l'aéroport de Dole : Jusqu'à deux mois de prison ferme pour les gilets jaunes

Relaxes, travaux d'intérêt général ou encore peines de prison : les huit gilets jaunes soupçonnés d'avoir introduit l'aéroport de Dole, lors d'une manifestation en janvier 2019, ont été condamné ce mardi 28 janvier.

Intrusion à l'aéroport de Dole : Jusqu'à deux mois de prison ferme pour les gilets jaunes
Image d'archives

Les gilets jaunes ayant introduit l'aéroport de Dole en janvier 2019 sont désormais fixés sur leur sort. Après le procès de huit personnes, sept homme et une femme, en décembre dernier, le délibéré du tribunal correctionnel est tombé, ce mardi 28 janvier. Certains ont été relaxés quand d'autres ont eu des travaux d'intérêt généraux à honorer. Des peines plus lourdes ont également été requises, allant jusqu'à deux mois de prison ferme.

Le jour même, une vingtaine de personnes ont accompagné les concernés devant le tribunal. Certains ont pour idée de faire appel.

Created : mercredi 29 janvier 2020 10:03 Categories : Actualités | Actualités locales | Société | Justice | Social Favoris : Ajouter aux favoris Tags : condamnation | gilets jaunes | Prison ferme | tribunal correctionnel
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.