Environnement : Roue’Bellion samedi au centre-ville de Besançon

« Nous voulons moins de pollution, moins de bruit, moins de béton, et plus d'espace pour les enfants et les vélos. Nous voulons un meilleur avenir. »

Environnement : Roue’Bellion samedi au centre-ville de Besançon
Photo Facebook - Extinction Rebellion

Après avoir enchaîné les actions de rébellion comme un die-in, un blocage du centre commercial de Châteaufarine et s’être enchaîné aux automates du tramway, Extinction Rébellion prépare une nouvelle action ce samedi toute la journée au centre-ville de Besançon.

A vélo dans Besançon, ils veulent dénoncer la pollution urbaine « engendrée par les véhicules polluants », ils réclament également un centre-ville dédié entièrement aux piétons et aux cyclistes. C’est armé de leurs vélos, déguisés et colorés que les membres d’Extinction Rébellion organiseront leur Roue’Bellion samedi. L’Agence Nationale de Santé Publique a révélé en 2018 qu’en moyenne en France 4 800 personnes décèdent chaque année à cause de la pollution liée aux particules fines. C’est pour cette raison qu’ils demandent un centre-ville réservé aux piétons et cyclistes.

« Nous voulons moins de pollution, moins de bruit, moins de béton, et plus d'espace pour les enfants et les vélos. Nous voulons un meilleur avenir. » expliquent-ils dans un communiqué de presse. Pour eux, la présence de parkings relais et de transports modernes à Besançon suffisent pour donner accès au centre-ville sans avoir recours à la voiture.

Plus d’information sur leur page Facebook.

Ou sur l’évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/758369574648397/

Created : mercredi 18 décembre 2019 11:47 Categories : Actualités | Actualités locales | Environnement Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | Environnement | extinction rebellion | planète | rebellion
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.