Faits divers : Cinq personnes incarcérées après le braquage d’une orfèvrerie, deux suspects en fuite

L’enquête est toujours en cours, elle a été confiée à une cellule d’enquête de la section de recherches de Besançon et du groupement de gendarmerie du Doubs.

Faits divers : Cinq personnes incarcérées après le braquage d’une orfèvrerie, deux suspects en fuite

En mai dernier, une orfèvrerie de Châtillon-le-Duc a été braquée. Cinq suspects ont été mis en examen et incarcérés. Deux suspects sont toujours en fuite. 
Mercredi et jeudi, une opération a été menée « par 70 militaires de la gendarmerie du Doubs, appuyés par le GIGN », elle a permis « l’arrestation de six suspects, la saisie de plusieurs armes, de munitions et de véhicules dont un véhicule Audi de très grosse cylindrée utilisé par les malfaiteurs » a expliqué la juridiction inter-régionale spécialisées de Nancy dans un communiqué.

Un jeune homme de 23 ans a pris la fuite jeudi au cours de sa garde à vue en sautant d’une fenêtre au moment de la perquisition au domicile de sa mère. « Deux suspects originaires de Besançon restent activement recherchés » explique le communiqué.

Rappelons qu’en mai dernier, cinq individus cagoulés ont braqué l’orfèvrerie de Châtillon-le-Duc. Le butin est estimé à plus d’un millions d’euros précise le communiqué.
Les malfrats sont également suspectés d’avoir commis un braquage dans un magasin d’optique et d’avoir effectué une tentative de vol dans une orfèvrerie de Voray-sur-l’Ognon en Haute-Saône.

L’enquête est toujours en cours, elle a été confiée à une cellule d’enquête de la section de recherches de Besançon et du groupement de gendarmerie du Doubs.

Created : lundi 23 septembre 2019 15:42 Categories : Actualités | Faits Divers | Actualités locales Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Braquage | Doubs | Faits divers | Gendarmerie
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.