Politique : La rentrée de Jean-Louis Fousseret

Plein Air fait le point.

Politique : La rentrée de Jean-Louis Fousseret
Jean-Louis Fousseret

Jean-Louis Fousseret, le Maire de de Besançon, a fait sa rentrée politique ce mercredi après-midi. L’édile a choisi de convier la presse au 5è étage du futur pôle Viotte, qui accueillera dans les prochains mois 850 agents de l’état.

Malgré les sept mois de mandat qui lui restent à effectuer à la tête de la cité comtoise, le Maire, qui ne se représentera pas, annonce clairement la couleur. « On ne lâche rien. On continue » déclare-t-il. Jean-Louis Fousseret entend poursuivre jusqu’au bout les projets qu’il a lancé avec son équipe municipale, qui s’est divisée au fil du temps. Certaines initiatives seront finalisées d’ici mars prochain. D’autres se poursuivront ou n’en seront qu’à leur balbutiement. Projets urbains, transports, culture, sport, … . Les initiatives ne manquent pas.

Appel au rassemblement

Jean-Louis Fousseret ne cache pas son inquiétude, concernant l’issue des municipales de mars prochain à Besançon. Selon lui, si la raison et les ambitions personnelles l’emportent, l’issue ne sera pas favorable « aux idées et valeurs (qu’il) défend depuis toujours, dans la lignée de Jean Minjoz et Robert Schwint ». « Aucune tendance ne se dégage. Aucun candidat n’est en mesure de rassembler » explique-t-il. Jean-Louis Fousseret appelle à un grand rassemblement du centre gauche au centre droit. Pour l’édile sortant, ‘les Bisontins n’en ont que faire de la politique politicienne, ils attendent des actes et du concret ». Mr Fousseret entend jouer ce rôle de rassembleur. Dans les prochains jours, il devrait rencontrer Eric Alauzet, le candidat désigné par la République-en-Marche, au détriment d’Alexandra Cordier, que le maire sortant soutenait pourtant.

Les annonces de Jean- Louis Fousseret

La pose de la 1ère pierre de la nouvelle école du quartier des Vaîtes. Malgré l’arrêt des travaux de construction, pour des raisons judiciaires, dans le quartier des Vaîtes, Jean-Louis Fousseret annonce la pose prochaine de la première pierre de la nouvelle école du quartier, dont l’ouverture est prévue en 2022.

Le tram jusqu’à Chateaufarine. Une réflexion est actuellement menée pour faire arriver le tram dans la zone commerciale de Chateaufarine. Un tram qui fête son cinquième anniversaire en 2019. Le Maire de Besançon annonce, qu’au 20 août, la fréquentation du tram a enregistré 68 millions d’usagers depuis son lancement. Soit 40.000 utilisateurs par jour. Face au succès de ce moyen de transport, des rames plus longues, passant de 24 à 36 mètres, seront déployées sur le réseau. Une nouvelle rame est également à l’étude.

Améliorer le service périscolaire. La Ville a missionné un cabinet d’études pour réfléchir à la meilleure organisation possible pour son service périscolaire. Actuellement, la Ville n’est pas en mesure de répondre à toutes les demandes des familles. Rappelons qu’elle a dernièrement créé 250 places supplémentaires. Ce qui n’est malheureusement pas encore suffisant.

« Contre l’usage des pesticide »

Interpellé par les élus de l’intergroupe du conseil municipal de Besançon pour un engagement sur un arrêté anti-pesticide, Jean-Louis Fousseret a indiqué qu’il était contre l’usage des pesticides, tout en précisant que la cité comtoise était engagée dans une démarche « zéro phyto », mais qu’il ne serait pas à l’initiative d’un tel arrêté. Le Maire explique que « c’est aux parlementaires de prendre leurs responsabilités ». « Je me refuse d’instrumentaliser la justice administrative. Il n’y a aucun sens à prendre un arrêté qu’il faudra retirer » a-t-il commenté. Et de conclure : « Je ne souhaite pas rajouter des sujets dans le débat public pour faire de la mousse ».

Jean-Louis Fousseret
Created : mercredi 28 août 2019 18:19 Categories : Sport | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jean Louis Fousseret | municipales 2020 | Politique | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.