Besançon : Une naissance rare porteuse d’espoir à la Citadelle

La dernière naissance à Besançon date du 2 juillet dernier.

Besançon : Une naissance rare porteuse d’espoir à la Citadelle
Photo : Jean-Charles Sexe - Ville de Besançon

Reconnu à l’échelle internationale pour son implication et son savoir-faire en matière de préservation des espèces menacées , le Muséum de la Citadelle de Besançon vient de recevoir les félicitations d’un grand spécialiste des lémuriens pour la qualité de son travail.

Engagé depuis de nombreuses années dans la conservation des lémuriens, grâce à l’association internationale Helpsimus, lancée par Jean-Yves Robert, ancien conservateur du site bisontin, aujourd’hui décédé, le Muséum présente à ce jour quatre espèces de ces primates endémiques de Madagascar, toutes menacées d’extinction : le propithèque couronné, le Grand Hapalémur, le Vari à ceinture blanche et le Lémur couronné. Grâce aux actions de cette association, à l’investissement de ses membres scientifiques et aux financements reçus, la population de grands hapalémurs à Madagascar est passé de 600 individus en 2013 à 1000 en 2019 dans la nature dans le monde. 26 vivent en institutions zoologiques.

La dernière naissance à Besançon date du 2 juillet dernier. Depuis 2005, c’est la sixième naissance de Grande Hapalémur enregistrée dans la cité comtoise, la dernière remontant à 2013. Les responsables de la Citadelle y voient « un formidable espoir pour cette espèce au bord de l’extinction ». En cette période estivale, les visiteurs peuvent voir Veloma, la maman, et son petit lové, dans leur enclos, situé dans les fossés des primates. Le bébé, dont on ne connaît pas encore le sexe, restera accroché à sa mère jusqu’à l’âge de 2 mois environ.

Le reportage de la rédaction
Created : mardi 23 juillet 2019 13:35 Categories : Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : animaux | Citadelle de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.