SUISSE: fraudeurs aux aides sociales sous surveillance

Parmi les votations en Suisse dimanche figurait, outre les cornes de vache, la question des assurances sociales et des fraudeurs placées sous haute surveillance.

SUISSE: fraudeurs aux aides sociales sous surveillance

Près 65% ont ainsi donner plus de droits à ces assurances qui souhaitent faire la chasse aux personnes sur lesquelles pèsent de sérieux soupçons de fraude. Ainsi par exemple, des détectives pourront suivre à la trace des pensionnés, pour vérifier qu'ils méritent bien leur pension d'invalidité ou d'accidenté, maladie et chômage.

Des spécialistes des filatures qui devront être assermentés par l'Office fédéral des assurances sociales et pourront alors mener des filatures sur l'espace public, mais aussi poursuivre leurs observations au domicile du suspecté resquilleur, à la condition que les images soient prises depuis l'espace public. Après autorisation d'un juge, ils auront également la possibilité de mettre un tracker GPS sur une voiture, pour suivre ses déplacements.

Ce n'est qu'une fois l'enquête terminée que l'assuré sera mis au courant, par l'envoi d'un courrier. Il aura accès aux informations collectées. Si les soupçons de fraude sont confirmés, l'assuré sera convié à un entretien avec 'l'Assurance malade et une procédure sera engagée.

Created : mercredi 28 novembre 2018 10:34 Categories : Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.