Un collectif au chevet des affleurements rocheux

Un collectif d'associations de défense de la nature s'est mis en place pour notamment demander un moratoire et stopper le passage des casse-cailloux dans les pâtures.

Un collectif au chevet des affleurements rocheux

Face au constat de la destruction devenue monnaie courante des prairies rocailleuses, des défenseurs de la nature montent au créneau. : l'Association de Protection de la Vallée du Drugeon, Collectif Loue-Lison, Fleur de Terre, France Nature Environnement Doubs, les Gazouillis du Plateau, Murs et Murgers, Terrasses des Collines bisontines et d'Ailleurs ont décidé de créer un collectif « Pour les Paysages du Massif jurassien » pour alerter l’opinion publique, dans l’espoir d’une prise de conscience 

« Il ne faut pas oublier que ce patrimoine paysager du Doubs est constitué de milieux naturels rares, de pelouses sèches qui abritent des espèces animales et végétales emblématiques. Comme la grande gentiane » explique l’un des responsables. « L'inquiétude quant à la préservation du patrimoine paysager et écologique du massif jurassien est manifeste ».

Récemment encore, le collectif a participé à une réunion en préfecture du Doubs au cours de laquelle il a demandé que soit mis fin aux destructions des affleurements rocheux qui se développent avec l'usage du « casse-cailloux ». Un moratoire est espéré en attendant les résultats des travaux des commissions où agronomes et géologues donneront leurs avis scientifiques.

Created : jeudi 5 avril 2018 08:36 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.