Levier : Inauguration de l’Ehpad Fernand Michaud

Les responsables et financeurs ont voulu décliner un projet « fonctionnel, adapté et chaleureux », qui met l’humain au cœur du dispositif.



Après trois ans de travaux, l’Ehpad Fernand Michaud a été inauguré ce samedi matin à Levier. Depuis le 20 septembre dernier, les résidents sont accueillis dans cette nouvelle structure, implantée au cœur de la commune.

Les élus et les responsables de l’établissement ne le cachent pas, la construction de cet Ehpad a demandé patience et engagement. Construit en 1975, la maison de retraite de Levier ne répondait plus aux normes de sécurité et d’hygiène demandées. C’est la raison pour laquelle en 2006, une réflexion est menée pour lancer un nouveau projet. Malheureusement, faute de financement, en 2009, tout s’arrête. Ce n’est qu’en 2013, grâce au soutien des élus et du financement apporté par le Centre Hospitalier Intercommunal de Haute-Comté, qui regroupe l’ensemble des établissements hospitaliers du territoire du Haut-Doubs, que l’initiative reprend vie.

Un projet de 8,5 millions d’euros

Trois ans plus tard, l’Ehpad Fernand Michaud est devenu réalité. Un nouveau bâtiment de 3.752 m2 est sorti de terre. Sa capacité totale se décline en 63 places d’hébergements permanents et trois hébergements temporaires. Son coût s’élève à 8,5 millions d’euros. L’ARS (2,5 millions d’euros), la Communauté de Communes Altitude 800 (1,5 millions d’euros et le terrain), l’Ademe (50.000 euros) et le CNSA (1,6 millions d’euros dont 250.000 euros du Conseil Départemental) ont apporté leur soutien. Les 2,8 millions d’euros restant ont été accordés par le Centre Hospitalier Intercommunal de Haute-Comté.

Un établissement « fonctionnel, adapté et chaleureux  »

Les responsables et financeurs  ont voulu décliner un projet « fonctionnel, adapté et chaleureux », qui met l’humain au cœur du dispositif. C’est pourquoi, l’ensemble des lieux de vie se trouvent sur un seul niveau. On y a construit uniquement des chambres individuelles, avec la possibilité pour trois couples de partager leurs chambres. L’entrée de l’établissement a également été soignée pour favoriser la convivialité et le bien être des personnes âgées. On notera également la présence des nouvelles technologies pour la sécurité et la surveillance des résidents mais aussi pour animer les lieux.

Entretenir la mémoire et conserver ses racines

A l’initiative du Dr Pierre-Marie Philippe et de Jean-Pierre Gurtner, ancien conseiller général du canton de Levier, un projet très intéressant a vu le jour. L’objectif est d’animer l’Ehpad et surtout de permettre aux personnes âgées de se replonger dans les souvenirs et conserver leurs racines. L’éloignement de son domicile et la perte de certains repères sont toujours très compliqués à vivre et à accepter. Grâce aux nouvelles technologies, les téléviseurs des résidents sont reliés à un réseau interne qui permet de diffuser des photographies, stockées dans un dossier personnel, ou des vidéos et des reportages d’hier. Le médecin et l’ancien élu poursuivent leur récolte d’images afin de créer une riche banque de données qui apportera un contenu divertissant et varié. Touchée par cette initiative, Annie Genevard, députée du Doubs, a soutenu ce projet en lui accordant une partie de sa réserve parlementaire.

Le reportage de la rédaction
Created : samedi 19 novembre 2016 13:59 Categories : Actualités locales | Société | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : société | vie locale
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.