Foot / Ligue 2 : « Ce fut un processus douloureux » ( Laurent Pernet)

Rencontre avec Laurent Pernet avant son départ.

Foot / Ligue 2 : « Ce fut un processus douloureux » ( Laurent Pernet)

Le 14 août prochain, Laurent Pernet, le président du FCSM, quittera définitivement le FC Sochaux Montbéliard. D’autres responsabilités l’attendent au sein du groupe PSA. A quelques jours de son départ, Mr Pernet s’est confié au micro de notre confrère Guillaume Sautet dans son émission « Soyons Sports » sur radio Shalom Besançon.

Quel regard portez-vous sur vos deux saisons passées à la tête du FCSM ?

J’ai pris énormément de plaisir. Même si parfois, nous avons traversé des périodes compliquées. Si je les avais traversées seul, elles auraient été beaucoup plus difficiles à vivre. Désormais, les choses continuent et vont s’enchaîner.

Comment vivez-vous ce départ ?

C’est vrai que ce fut un processus douloureux. C’est une fonction qui est tellement prenante et passionnante que ce n’est pas une décision qui se prend sur un coup de tête. Elle se pèse et se mûrit. D’autant plus qu’il est toujours frustrant de quitter au milieu d’un mercato. Vous avez fait une grosse partie du chemin mais vous ne l’avez pas fait complètement. Et surtout, vous n’allez pas voir et vérifier l’efficacité de votre travail. Il y a un petit brin d’inachevé et d’insatisfaction. 

Pourquoi cette date du 14 août ?

C’est vrai que cela vient plus tôt que prévu. Initialement, nous avions prévu de faire une transition un peu plus longue. Pourquoi le 14 août et pas le 31 août ? Cela fait partie d’un accord commun.

Comment s’est passé le recrutement pour cette nouvelle saison ?

Jusqu’à présent, les joueurs que le club a recrutés, sont venus selon nos propres suggestions, bien sûr avec validation de l’actionnaire. Ce qui a toujours été le cas, même du temps de l’ère PSA. Nous disposons d’un effectif dans la lignée d’un club de Ligue 2, qui devrait nous permettre de réaliser l’ambition du nouvel actionnaire.

Pour votre dernier match en tant que président, comment avez-vous vécu la défaite à domicile contre Metz vendredi soir ?

Je suis sûr que l’on va se rattraper ce soir en coupe de la Ligue. Pour un dernier match, j’aurais espéré un autre résultat. J’ai trouvé l’équipe faible et décevante sur la première mi-temps. Heureusement, il y a eu un vrai réveil en deuxième période. Il faut rester sur cette image et souhaiter que les rencontres à venir soient sur cette tendance là.

Le nouvel actionnaire a-t-il conscience des insuffisances de l’équipe ?

Oui. Il a bien conscience que notre mercato n’est pas terminé. Nous avons un effectif que l’on doit continuer à compléter. Les postes sont bien identifiés.

Sochaux peut-il monter en ligue 1 en fin de saison ?

Il est difficile pour moi de répondre à cette question. L’important, c’est de faire tout ce que l’on peut pour réaliser l’ambition de l’actionnaire, qui est très claire. Le projet est de remonter en ligue 1. Derrière, il y a des objectifs économiques et de développement d’un groupe. Est-ce-que cela va se passer cette saison ? Effectivement tout le monde le souhaite. Je pense que nous sommes entrain de mettre en place un groupe qui nous permettra de jouer les premiers rôles. Après, dans le foot, il y a plusieurs facteurs : la chance, la réussite, ... qui font que les résultats basculent dans un sens ou dans l’autre.

Va-t-on vous revoir dans les travées de Bonal ?

Avec grand plaisir. J’ai envie de revivre ces moments que j’ai connus. Je les vivrai sans doute moins stressé.

Created : mardi 11 août 2015 17:00 Categories : Sport | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : FC Sochaux Montbéliard | Football | Laurent Pernet | Sport
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.