Un ambitieux programme de restauration pour les tourbières du massif jurassien

Grâce à ces investissements, les tourbières pourront jouer pleinement leurs multiples fonctions.

Un ambitieux programme de restauration pour les tourbières du massif jurassien
Anne Vignot. Christian Bouday. Bruno Cahrlot. Philippe Alpy.

Ce lundi, le programme Life tourbières du Jura a été lancé officiellement à Frasne. Mis en œuvre par six structures, il mobilise d’importants moyens afin de conduire un ambitieux projet de restauration de tourbières en Europe sur six ans. 

En Franche-Comté, d’importants travaux vont être conduits pour améliorer sur le long terme le fonctionnement de 60 tourbières sur 600 hectares, soit le quart des tourbières du massif jurassien franc-comtois. Ainsi, 16 kilomètres de drains vont être neutralisés, 12 km de cours d’eau seront réhabilités, 7 hectares de zones anciennement exploitées pour la tourbe seront régénérées et 51 hectares de résineux abattus, … . Ces travaux concerneront 40 communes. Leur montant est estimé à 8 millions d’euros, financés à près de 50% par l’Europe. Le reste étant apporté par l’Agence de l’eau, la DREAL, le conseil régional et les conseils généraux du Doubs et du Jura.

Grâce à ces investissements, les tourbières pourront jouer pleinement leurs multiples fonctions, en rendant de nombreux services au territoire. Rappelons que ces espaces naturels concourent à la régulation des eaux en jouant un rôle d’éponge, en stockant l’eau en période de crue et en la restituant en période de basses eaux ; elles assurent un rôle de filtration et d’épuration de l’eau ; elles constituent un stock de carbone dont il faut éviter le relargage dans l’atmosphère ; elles hébergent une faune et une flore rares et menacées ; elles offrent des paysages remarquables et représentent de véritables archives scientifiques sur l’histoire de l’Homme et des climats.

« L’écologie oui, mais pas l’écologie punitive »

C’est en ces termes que Philippe Alpy, Maire de Frasne, a conclu son discours. L’édile faisait référence aux difficultés que rencontrent les élus, notamment ceux qui agissent sur des secteurs préservés, lorsqu’ils veulent développer leurs territoires. « On aimerait tellement être conseillé plutôt que d’être puni. Il est important que la loi soit appliquée avec intelligence. Parfois, on se trouve confronter à des situations ubuesques » conclut le Maire , qui reconnait « que la nature un joyau qu’il faut préserver et respecter quelle que soit la nature du projet ».

Emilie Calvar, Coordinatrice technique du Life tourbières du Jura pour le conservatoire d'espaces naturels de FC. Philippe Alpy, Maire de Frasne
Created : lundi 29 septembre 2014 17:52 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : écologie | Environnement | Philippe Alpy
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.