Haut Doubs : 14 adolescents sensibilisés à la protection de leur environnement naturel

Colin et Matthéo ont participé à la journée de nettoyage du Lac Saint-Point.

Haut Doubs : 14 adolescents sensibilisés à la protection de leur environnement naturel

Colin et Matthéo (14 ans) font partie de la quinzaine d’adolescents, originaires du Territoire de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, qui ont participé durant deux jours à un stage de découverte de la nature et plus spécifiquement du lac Saint-Point.

Encadrés par Cédric Mercet, moniteur à la base nautique des Grangettes, et Laurent Beschet, animateur nature à la maison de la réserve de Labergement Sainte Marie, les jeunes ont pris conscience de la richesse de la faune et de la flore locales et de l’importance de la préserver. Vendredi, en canoë, « ce qui a rendu les apprentissages théoriques beaucoup plus agréables », les adolescents ont acquis des connaissances liées à l’histoire et à la géologie du site, avant de découvrir la richesse de son environnement naturel et des différentes espèces animales et végétales qui le composent.

Journée éco-aquatique

Ce samedi, les animateurs ont profité de la journée éco-aquatique pour inviter le groupe à participer à l’opération de nettoyage du Lac Saint Point. Colin et Matthéo n’ont pas hésité une seconde. « On aime bien venir au lac et profiter des plaisirs qu’il procure. C’est la raison pour laquelle il faut le préserver » expliquent les deux adolescents. Comme les autres participants, nos deux jeunes haut-doubistes se sont installés dans l’une des embarcations mises à leur disposition pour la base des Grangettes et sont partis à la recherche des déchets présents sur les berges et dans le lac.

7 tonnes de déchets en six éditions

Depuis le lancement de l’opération, initiée par l’antenne Mountain Riders du massif du Jura, sept tonnes de déchets ont été récoltés. Même si cette année, les participants retrouveront encore des pneus, des sacs en plastique et autres bidons vides, les animateurs de cette journée consentent « qu’il y a de moins en moins de choses qui traînent ». « Les mentalités ont évolué » expliquent-ils. Une meilleure salubrité qui s’explique aussi par les politiques locales mises en œuvre dans le domaine de l’assainissement. Des efforts ont été faits et des investissements ont été consentis pour que les égouts des habitations ne viennent plus se déverser dans l’un des plus beaux et plus grands lac naturel de France, les jours de fortes précipitations.

Created : samedi 26 juillet 2014 16:13 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : ADOLESCENT | Environnement | Journée éco aquatique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.