Touillon et Loutelet : Le forcené menaçant et déterminé est mort

Le GIGN a été appelé en renfort pour gérer au mieux cette situation.

Touillon et Loutelet : Le forcené menaçant et déterminé est mort

Fin tragique à Touillon et Loutelet. Le forcené, qui s'était retranché chez lui, depuis hier soir, est mort. Alors qu'il avait ouvert le feu sur les personnels du GIGN qui installaient un mégaphone pour entrer en contact avec lui, un tireur, qui assurait leur protection, a riposté. Touché, l'individu n'a pas survécu à ses blessures. « C'est tragique. Mais c'est la procédure qui permet aux personnels de se protéger » explique le Capitaine Guériault de la gendarmerie du Doubs.

« Les tentatives de négociation ont échoué »

 Les contacts avec le quinquagénaire ont été très difficiles. Les deux négociateurs de la gendarmerie n'ont jamais réellement pu échanger avec lui. « Toutes les tentatives de négociation ont échoué » explique le Capitaine Guériault. Et de compléter « L'individu avait un profil psychologique particulier. Il se présentait comme quelqu'un de très désespéré et déterminé ». Une déception amoureuse pourrait expliquer ce drame.

Plusieurs coups de feu

Cet homme aurait agi sous l'effet de l'alcool. Des habitants de la commune nous ont confirmé avoir entendu plusieurs coups de feu, sans faire de blessé, hier soir et durant cette journée de mercredi. Pour protéger la population un périmètre de sécurité a été mis en place. Le GIGN a également été appelé en renfort pour gérer au mieux cette situation.

 

Capitaine Guériault de la gendarmerie du Doubs
Created : mercredi 30 avril 2014 18:45 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | forcené | touillon et loutelet
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.