Le pontissalien Boris Boillon, ancien ambassadeur à Tunis, arrêté avec 350 000 euros en liquide

Created vendredi 30 août 2013 21:24

Selon des documents consultés par Mediapart, Boris Boillon, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée et ancien ambassadeur de France en Tunisie, originaire de Pontarlier, a été interpellé par la douane à la gare du Nord le 31 juillet, alors qu'il s'apprêtait à embarquer à bord d'un Thalis en direction de Bruxelles.

Sans document d'identité ni téléphone portable, vêtu d'un jean et d'un polo, ce homme de 43 ans à la personnalité fougueuse transportait dans un sac 350 000 euros et 40 000 dollars en espèces. En vertu de l'article 464 du code des douanes, le transfert dans un autre pays de l'Union européenne de sommes supérieures à 10 000 euros est interdit sans déclaration préalable.  

Lors de son audition, l'ancien diplomate, désormais résident belge reconverti dans les affaires, a tenté de justifier le transport de ces fonds par sa volonté d'ouvrir une filiale de son entreprise de consulting en Belgique. Il affirme que cette somme lui vient de ses activités auprès de sociétés irakiennes, qui lui ont été rémunérées en "numéraire" à Paris en raison du sous-développement du système bancaire en Irak. Il affirme également avoir "oublié" ses papiers d'identité en Belgique en partant pour Paris le matin même.

"Le service de police judiciaire de la douane a été saisi et une enquête est en cours. Elle devrait notamment déterminer l'origine des fonds", précise Mediapart.

Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.