Tour de France : Et le sport amateur, qu’en pense-t-il ?

Created mardi 2 juillet 2013 11:09
© © Plein Air / Image d'archives

Le 100è Tour de France cycliste s’est élancé le week end dernier de Corse. Cette année encore, l’évènement sportif a connu des remous. A quelques jours du départ, l’ancien champion, Laurent Jalabert, est accusé de dopage à l’EPO lors du Tour de France 1998. Face à ces accusations, le cycliste décide de renoncer à ses activités de consultant pour RTL et France Télévisions.  Quelques jours plus tard, Lance Armstrong déclare que "C'est impossible de gagner le Tour de France sans dopage". En pleine compétition et nouvelle crise quel regard porte le sport amateur sur le cyclisme ? C’est la question que nous posée à Jean François Ducrot le Président du Vélo Club des Cantons de Morteau Montbenoît (VCCMM)

« Pour nous, club amateur, le Tour de France est une superbe vitrine qui peut motiver quelques jeunes à venir dans notre sport » explique Mr Ducrot. Le responsable ne tire pas sur l’ambulance. Bien au contraire. S’il reconnaît que l’image de son sport est très écornée par les affaires de dopage, il tient à préciser que depuis 1998, et l’affaire Festina, la lutte contre ce fléau, qui a gangréné le peloton durant de nombreuses années,   a permis de repérer et de sanctionner les tricheurs. Selon lui, aujourd’hui, le cyclisme est un sport qui devient propre. « Il est devenu difficile de tricher. Certains professionnels m’ont expliqué qu’ils subissaient une vingtaine de contrôles sanguins dans l’année. Dans ces conditions, j’imagine que s’il y avait prise de substances illicites, ça sortirait» explique le responsable mortuacien. Mr Ducrot croit en la nouvelle génération de coureurs qui participe à rendre ses lettres de noblesse à cette discipline tant décriée. « L’image que développe des coureurs régionaux comme Thibaut Pinot est très profitable pour notre sport. Ce sont des sportifs qui sont clairs vis-à-vis du dopage » ajoute t’il. En conclusion, Mr Ducrot s’interroge également sur les raisons qui ont poussé certains à sortir aujourd’hui l’affaire Jalabert. « Veulent-ils la mort du cyclisme »  lance t’il. 

Mr Ducrot, Président du Vélo Club des Cantons de Morteau Montbenoît (VCCMM)
Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.