Les fous du cannonball vont ils traverser le Doubs ?

Created vendredi 28 juin 2013 19:47

En France, les gendarmes sont sur le qui-vive. A compter de demain, en plein départ des juillettistes, Plusieurs concurrents clandestins, adeptes du Cannonball, pourraient se manifester sur les routes du Doubs. Ces fous de volant, partis de Londres dimanche, pour rallier l’Italie, via la France, devraient rentrer au bercail.

Depuis plusieurs semaines, les gendarmes français, à l'instar de leurs homologues européens, sont sur le qui-vive pour intercepter ces pilotes qui transforment les autoroutes du Vieux Continent en circuits de Formule 1 à chaque début d'été.

Dans la plus grande discrétion, plusieurs centaines d'hommes affectés aux Escadrons départementaux de sécurité routière ont été mobilisés.

Categories : Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Planoise : La famille de l'adolescent grièvement blessé porte plainte
17 septembre 2019
A Besançon, la famille du jeune Brahim (16 ans), grièvement blessé après une chute en scooter, alors qu’il était poursuivi par une voiture de la BAC,...
Grave accident de scooter à Planoise : Le problème de la caméra de surveillance
17 septembre 2019
Retour dans le quartier Planoise où deux jeunes en scooter ont été blessés, dont un grièvement dimanche dernier. Selon le Procureur de la République,...
Besançon : Les deux arrêtés anti-glyphosate suspendus par la justice
16 septembre 2019
Le tribunal administratif de Besançon a rendu sa décision concernant les arrêtés anti-glyphosate pris par les communes de Boussières et d’Audincourt....
Pontarlier : Trois affaires de violences conjugales
16 septembre 2019
Les policiers ont eu à gérer trois affaires de violences conjugales ce week-end à Pontarlier. Le 14 septembre, une jeune fille de 19 ans est venue po...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.