Besançon : Les bénévoles, une espèce en voie de disparition ?

Selon les responsables de l’association France Bénévolat, de plus en plus de jeunes s’investissent dans le milieu associatif.

Besançon : Les bénévoles, une espèce en voie de disparition ?

Ce samedi, la Ville de Besançon organisait, dans la cour d’honneur de l’hôpital Saint-Jacques, la 4è édition de son forum des associations. Cette année, pour cette nouvelle édition, 170 associations avaient répondu à l’invitation.

Lors de cette nouvelle édition, pour aider les associations bisontines, un stand, animé par l’association France Bénévolat, était organisé. Globalement, les associations ne cachent pas leurs difficultés à recruter. « Les difficultés que tout un chacun rencontre dans la vie de tous les jours font qu’il est parfois compliqué de consacrer un peu de temps aux autres » explique cette responsable associative compréhensive. « Le bénévolat a changé. On ne s’investit plus sur la durée comme il y quelques années. On choisit des missions ponctuelles » ajoute cette présidente d’association. C’est sans doute l’un des principaux changements notoires de ces dernières années, le bénévole ne veut plus être prisonnier de son engagement. Il est capable de donner un peu de temps, mais sans aucune contrainte et dans un délai très court. Ce qui demande aux responsables d’association et les techniciens salariés de ces structures d’adapter les missions à ces nouveaux modes de fonctionnement. « Je cherchais surtout une activité conviviale, loin des tracasseries administratives et autres contraintes, liées par exemple à la gestion du personnel » précise ce nouveau bénévole, œuvrant dans une association sportive. Car oui, dans sa grande majorité, le bénévole de 2019 ne veut pas de contraintes. Le plaisir de partager un moment ou une activité arrive en tête de ses motivations.

Les jeunes de plus en plus engagés

Selon les responsables de l’association France Bénévolat, de plus en plus de jeunes s’investissent dans le milieu associatif. Conscients qu’il est propice à la prise de responsabilités et à l’acquisition de nouveaux savoirs, ils n’hésitent pas à frapper à la porte de ces structures. Beaucoup d’entre eux pensent, à juste titre sans doute, que cette expérience est enrichissante. Le bénévolat permet aussi aux jeunes, à la recherche d’un emploi, de ne pas perdre pied et de conserver un rôle et une place dans la société. En attendant bien sûr de trouver une activité rémunératrice.

Eliane ( France Bénévolat). Jasmine, Christophe et Noémie ( bénévoles dans des associations)
Created : samedi 14 septembre 2019 21:17 Categories : Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : vie locale | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.