Besançon : La Ville aux petits soins des associations

Ce sont plus de 50 services et plusieurs centaines d’agents de la ville qui œuvrent au côté des associations tout au long de l'année.

Besançon : La Ville aux petits soins des associations

Ce samedi après-midi, la Ville de Besançon et Karima Rochdi, l’élue en charge de la vie associative, organisaient les 1ères rencontres associatives de la cité comtoise. La vie associative est importante à Besançon. A ce jour, on dénombre plus de 1200 associations aux activités diverses et variées. Consciente de cette richesse et de tout ce qu’elle peut apporter à la vie locale, la Ville apporte un véritable soutien et essaie de répondre aux besoins et problématiques exprimés. Cela passe par un accompagnement et une mise à disposition de services et de moyens matériels : salles de réunion, locaux, stockage, conseils juridiques et administratifs, subventions, prêts de matériel, … . Au total, ce sont plus de 50 services et plusieurs centaines d’agents de la ville qui œuvrent au côté de ces structures.

Se poser les bonnes questions

Cependant, ce soutien est-il suffisant et correspond-t-il aux attentes et aux besoins des associations en 2019 ? C’est toute la question qui leur était posée ce samedi. Sous forme de tables rondes et d’ateliers de réflexion, bénévoles et salariés des associations bisontines ont travaillé sur la vie associative de demain. Comment recruter de nouveaux bénévoles ? Comment améliorer la communication et toucher de nouveaux publics ? Comment créer un réseau entre associations pour développer le partage de bonnes pratiques et améliorer la connaissance ? Comment améliorer l’accompagnement apporté par la Ville aux associations… , tels étaient les quatre grands axes de réflexion retenus.

Globalement, les responsables d’association présents étaient satisfaits du déroulement de cette opération. Certains aimeraient qu’elle soit pérennisée et devienne un temps annuel. D’autres ont d’ores et déjà profité de cet instant pour envisager des partenariats futurs. Le travail a été fructueux. Parmi les nombreuses initiatives proposées, la Ville de Besançon ne tardera pas à créer un outil numérique participatif, permettant aux associations d’échanger sur leurs bonnes pratiques, faire connaître leurs besoins et obtenir du soutien et d’aide. Une mise en réseau nécessaire.

Karima Rochdy (élue en charge de la vie associative). Cédric Antoine et Clémence Rosier ( responsables de deux associations bisontines).
Created : dimanche 20 janvier 2019 09:00 Categories : Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : vie locale | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.