Pontarlier : Une mauvaise rencontre sans doute à l’origine du meurtre d’une sexagénaire

Cette personne, originaire du Sud de la France, séjournait dans un hôtel de Pontarlier depuis une semaine.

Pontarlier : Une mauvaise rencontre sans doute à l’origine du meurtre d’une sexagénaire
Le Cdt Trousseau, le patron de la police de Pontarlier aux côtés du Vice-Procureur Molle

L’homme de 40 ans soupçonné d’avoir tué une femme de 69 ans lundi matin dans les toilettes publiques du Géant Casino de Pontarlier, a été placé en détention provisoire ce mercredi soir. Il a été mis en examen. Une information judiciaire pour assassinat en récidive a été ouverte. Cet homme est défavorablement connu des services de police et de la justice française, mais aussi en Suisse. Son casier judiciaire est bien fourni puisqu’il y apparait six condamnations, entre 2003 et 2016, pour des infractions liées à la législation sur les stupéfiants, d’atteintes aux biens et de vols avec violence, qui ont entraîné une condamnation de sept ans d’emprisonnement en France. Cet individu a également été condamné par les juridictions suisses en 2010 et 2016 pour des faits de vol avec arme. Il venait de sortir de prison après avoir purgé une peine de 4 ans d’emprisonnement.

Cette personne, originaire du Sud de la France, séjournait dans un hôtel de Pontarlier depuis une semaine. Les caméras de vidéo surveillance de la ville et de l’hypermarché ont permis de mettre en lumière ses déplacements. A 10h30, le quadragénaire quitte son hôtel et se rend dans les toilettes des femmes de la grande surface où il agira. Quelques minutes plus tard, des cris sont entendus. La victime est découverte blessée. Elle ne survivra pas. A cette heure, rien ne dit que cette dernière et son agresseur se connaissaient. Ce mercedi soir, le parquet parle « d’un crime de hasard ». Pour l’heure, l’individu reste muet et ne souhaite pas s’expliquer. Il sera bien évidement réentendu prochainement par un juge d’instruction.

C’est grâce aux vidéos de surveillance, à des témoignages et à l’efficacité de l’antenne de la police judiciaire de Besançon et des policiers de Pontarlier qu’il sera finalement interpellé à son hôtel dans l’après-midi. . Des preuves « objectives » viennent également compléter les investigations. A savoir que des éléments matériels lui appartenant ont été retrouvés sur la scène du crime. Son ADN s’y trouvait également. Par ailleurs, des éléments ont pu être identifiés sur les effets qu’il portait. Des traces de sang de la victime ont notamment été relevés.

Mr Molle, Vice-Procureur de la République de Besançon
Created : mercredi 17 avril 2019 19:12 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter

COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE

 
+1 #1 Combien??????nounouche 17-04-2019 23:09
Combien de temps va-t-il rester en prison maintenant avant de ressortir et recommencer .Et surtout ne dites pas qu'il est malade ......
 

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.