CHARMAUVILLERS: quel avenir pour le barrage du Theusseret?

Parmi les solutions évoquées pour sauver le barrage, son exploitation pour produite de l’électricité en intégrant également une passe à poissons. Les contacts ont été pris en ce sens avec les autorités.

CHARMAUVILLERS: quel avenir pour le barrage du Theusseret?

L’association « Sauvons le Theusseret » est née en territoire helvétique à l’initiative de Georges Cattin, bien connu des deux côtés de la frontière pour être président de du groupement franco-suisse d’études des hommes et des terroirs « Le Clos du Doubs »,

Les défenseurs de ce site s’opposent à l’arasement du barrage situé sur le Doubs en amont de Goumois, sur le territoire communal de Charmauvillers. Il devrait en effet être détruit selon la loi sur l’eau de 2012 et ce pour restaurer la continuité écologique de la rivière. Selon les partisans ce cette solution, non seulement de tels travaux faciliteront le passage des poissons mais aussi des alluvions et éviteront un réchauffement dommageable de l’eau qui se produit quand elle est stagnante comme dans la retenue en amont du barrage.

Georges Cattin n’en est pas convaincu du tout et y oppose un autre rapport proposant d’apporter un regard différent sur la problématique du Doubs, regard qui est focalisé pour l’instant sur la seule question piscicole, au détriment d’autres perspectives écologiques, sans parler des aspects paysagers, patrimoniaux ou historiques.

 

Georges Cattin
Created : vendredi 15 juin 2018 16:47 Categories : Economie | Environnement | Tourisme | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.