L'hôpital des nounours pour dédramatiser les soins hospitaliers

Chacune de ces responsabilités est jouée par des étudiants des filières de santé.



L'hôpital des nounours s'est installé à la faculté de Médecine de Besançon. A l'issue de ces trois jours, 250 enfants de grande section et de CP auront été accueillis. L'opération est menée dans 35 facultés de Médecine française, et reçoit plus de 10.000 enfants chaque année.

A travers cette initiative, les étudiants entendent dédramatiser l'effet « blouse blanche ». Le principe est ludique et pédagogique. Chaque enfant emmène son nounours pour le soigner. Accueillis par un « nounoursologue », qui pose un diagnostic, les petits parcourent les différents services, selon les soins qui doivent être prodigués à la peluche. Pour certains patients, un simple passage à la pharmacie est suffisant, pour d'autres il faudra envisager une intervention plus importante et rencontrer une infirmière, un radiologue, voir même le chirurgien et un kinésithérapeute.

Chacune de ces responsabilités est jouée par des étudiants des filières de santé. Certains actes médicaux, comme les pansements ou l'administration de médicaments, sont confiés aux enfants . Pour les bambins, tout semble réaliste. D'autant plus qu'un carnet de santé est établi à l'arrivée du nounours et que de « vrais » espaces, comme une pharmacie, une salle d'attente ou un bloc opératoire, ont été créés pour l'occasion. Conscients de l'importance d'une telle sensibilisation, les étudiants jouent pleinement leur rôle. Une approche professionnelle et bienveillante.

Le reportage de la rédaction
Created : mardi 14 avril 2015 15:01 Categories : Actualités locales | Education | Santé | Jeunesse | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : education | Jeunesse | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.