Ninja Warrior : Le bisontin Killian Touel parmi les candidats

"Le candidat victorieux de l’épreuve et bénéficiant du meilleur temps remporte la somme de 100.000€"

Ninja Warrior : Le bisontin Killian Touel parmi les candidats

Le jeune bisontin Killian Touel a participé à l’émission phare de TF1 « Ninja Warrior ». L’objectif est clair : réussir un long et éprouvant parcours du combattant, à travers lequel sont déployés de nombreux obstacles très physiques. Le candidat victorieux de l’épreuve et bénéficiant du meilleur temps remporte la somme de 100.000€. Le tournage de la 5e saison s'est déroulé du 15 septembre au 21 septembre 2020, et l’émission est diffusée depuis le 2 janvier.

Les athlètes au rendez-vous

Il y a deux façons d’intégrer l’émission pour les sportifs qui aspirent à surmonter ce parcours du combattant : candidater directement, ou être approché par les casteurs. Dans les deux cas, une très bonne condition physique et des aptitudes athlétiques sont nécessaires. Les épreuves se déroulent sur le Vieux Port de Cannes. Les candidats visualisent le parcours réalisé par un professionnel, mais ils ont l’interdiction de l’expérimenter eux-mêmes avant le jour-J. Ils se doivent d’élaborer des stratégies par leurs propres moyens, pour triompher de tous les obstacles. « Je ne vous cache pas que pour gagner les 100.000€, il faut un entraînement olympique » souligne Killian Touel. Le bisontin s’est endurci pendant de long mois, à base d’exercices spécifiques, mais il révèle que son plus grand atout reste la discipline qu’il pratique depuis 17 ans : le parkour.

Le traceur bisontin

Le « Parkour » est une discipline sportive acrobatique qui consiste à franchir des obstacles urbains ou naturels, par des mouvements rapides et agiles et sans l'aide de matériel, où les pratiquants sont dénommés les « traceurs ». Par ailleurs, il a récemment créé avec l’Association des Traceurs Bisontins, une salle spécialement dédiée au Parkour dans le quartier des Torcols de Besançon, accueillant également d’autres sports comme le BMX, le skate ou la danse. Cette discipline lui permet d’avoir des prédispositions en termes de force, d’agilité et de souplesse, qui sont des capacités primordiales pour se dresser face à ce parcours du combattant. Killian Touel révèle que le Parkour lui offre un avantage déterminant : un instinct très développé, dû à la sollicitation permanente de ce dernier.

Un défi personnel

Killian Touel avait été contacté il y a trois ans par TF1 pour participer à la deuxième saison de Ninja Warrior. Mais à cette époque, il était dans une toute autre dynamique, et ne se sentait pas prêt à tenter l’expérience. « Il y a quelques années, il y avait aussi moins d’engouement autour de l’émission » souligne le bisontin. Mais en 2021, on retrouvera bel et bien le traceur sur le parcours du combattant. Et même s’il n’a « pas prétention à gagner 100.000€ », le but est de montrer que sa place est intéressante pour la saison prochaine, confie Killian. Cette émission est aussi l’occasion de se mettre au défi, d’évaluer ses performances, le bisontin se définissant comme quelqu’un aimant beaucoup se challenger. Le programme ayant une audience croissante lors des dernières saisons, le bisontin espère aussi pouvoir rebondir sur ce tremplin, pour saisir si elle se présente, l’opportunité d’une carrière professionnelle. Pour l’heure, Killian Touel n’a pas encore été diffusé, mais devrait sans surprise apparaître pour la première fois à l’écran samedi 23 janvier.


Created : mardi 12 janvier 2021 10:27 Categories : Sport | Actualités locales | Société | Evénements | Loisirs | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | Sport | télévision | TF1
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.