Familles Rurales : Parents et consommateurs attachés aux produits locaux

« Un bon moyen de soutenir l’économie locale, l’emploi et mieux connaître ce que l’on mange ».



Ce samedi, à Orchamps-Vennes la fédération départementale Familles Rurales du Doubs organisait son grand marché d’art et de producteurs locaux. Rappelons que cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’une démarche qui consiste à améliorer la qualité des repas dans les centres périscolaires que le mouvement gère.

Pour mieux cerner les enjeux et les problématiques, des questionnaires ont été envoyés aux enfants, aux familles, aux intervenants des associations locales, qui œuvrent sur le terrain, et aux financeurs. Chacun a ainsi pu porter un regard sur la qualité des repas proposés bien sûr, mais aussi sur les animations et les structures qui accueillent les écoliers durant la pause méridienne. Les résultats sont désormais connus. Il apparaît que dans l’ensemble les familles et les professionnels sont plutôt satisfaits du service apporté . Néanmoins, il est pointé l’environnement sonore des restaurants scolaires et demandé plus de clarté sur la provenance des aliments qui composent les repas et la manière dont ils sont préparés. Une cuisine préparée à base d’aliments bio n’arrive pas en tête des préoccupations

Désormais, la fédération départementale et les associations locales Familles Rurales vont questionner leurs quatre prestataires de services. Les négociations vont notamment porter sur la présentation des plats et l’amélioration de l’information sur les produits utilisés. Des visites de ces entreprises et l’accueil de parents le temps d’un midi dans les structures périscolaires font partie des pistes envisagées.

Ces remarques rejoignent également les visiteurs venus faire leurs emplettes au marché des producteurs locaux ce samedi. Des consommateurs, qui ne cherchent pas forcément à manger bio, mais très attachés à faire travailler les producteurs locaux. « Un bon moyen de soutenir l’économie locale, l’emploi et mieux connaître ce que l’on mange ».

Le ptit plus : Bravo aux enfants du centre péroscolaire de la Rivière Drugeon qui ont remporté le concours vidéo. Ils ont bien su mettre en valeur leur centre et son fonctionnement ( en photo).

Des visiteurs et Anne Pouchoulou, présidente de Familles Rurales du Doubs
Created : samedi 29 juin 2019 19:11 Categories : Actualités locales | Société | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Jeunesse | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Dans la même thématique

Besançon : Une étude sur la téléphonie mobile et notre santé
17 septembre 2019
Dans le cadre du projet franco-suisse SPUTNIC, des chercheurs du CHU de Besançon et de l’université de Franche-Comté, vont s’intéresser à l’utilisati...
Santé : La lutte contre le renoncement aux soins avance dans le Jura
16 septembre 2019
La Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) du Jura s’est lancée dans la lutte contre le renoncement aux soins depuis octobre 2018. En coopéra...
Pontarlier : La maison de santé, premier bâtiment de l’éco-quartier St Pierre
10 septembre 2019
La maison de santé « Simone Veil » a été inaugurée il y a quelques semaines à Pontarlier. Installée au cœur du futur éco-quartier St-Pierre, le bâtim...
Besançon / Santé : « Une situation inédite aux Tilleroyes »
10 septembre 2019
L a situation est très tendue au centre de soins des Tilleroyes à Besançon. Nous vous en faisions déjà l’écho, il y a quelques jours. Selon les repré...

L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.